fbpx

Geekopolis, vous connaissez? C’est délirant!

par

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Etonnant salon que celui de Geekopolis car le spectacle s’y passe aussi bien au niveau des stands que du public. Le temps d’un week-end, chacun vient ici pour s’amuser et se déconnecter des réalités en s’immergeant dans toute une mosaïque de mondes oniriques! L’une des règles apparentes de cet excentrique Festival semble être le déguisement: ici tout le monde entre paré de ses plus beaux atours selon l’univers qui le caractérise. Que vous soyez « steampunk », futuriste ou fou de comics, vous pouvez vous grimer sans aucun complexe en Chapelier Fou, en Stormtrooper ou en affriolante héroïne manga. A Geekopolis, c’est simple: tout le monde déambule en costume et ne s’étonne de rien, pas même des zombies et des morts-vivants qui vous courent derrière…

A l’occasion de cette troisième année d’exposition, la cité des geeks a choisi le thème des forces obscures, voilà pourquoi Voldemort et Vador s’y baladent aussi en liberté, escortés ici et là par de bien étranges créatures maléfiques…
Afin de satisfaire toutes les tendances, le Festival se déploie sur cinq thématiques réparties autour d’une agora centrale: il y a tout d’abord l’Univers d’Avalon qui englobe toute la magie médiévale et fantastique, si chère aux adeptes de Tolkien; à ses côtés se trouve Metropolis destinée aux fans de Science-Fiction et notamment aux accrocs de Star-Wars avec la présence de la 59e légion ou des Gentlemen collectionneurs. Dans un tout autre genre, vous pouvez aussi vous aventurer dans le quartier de Little Tokyo où vous verrez défiler toute sortes de stands et de gadgets japonisants. Pour les nostalgiques de Jules Verne et des mondes rétrofuturistes, Nautilus vous attend avec ses hommes scaphandres, ses personnages à la Tim Burton et sa très belle esthétique gothique. Reste enfin la zone Teklab entièrement dédiée aux sciences et aux nouvelles technologies: grâce à l’Ecole Georges Méliès et à une foule de petits génies, vous pourrez vous initier à la web création, partager les jeux vidéos d’inventeurs en herbe et découvrir les dernières avancées robotiques parmi lesquelles figure la charmante Cybedroïd de Fabien Raimbault.

En tout, c’est donc près de 200 exposants et 700 intervenants qui animent deux jours durant les arcanes de cette ville éphémère. Que vous soyez grand ou petit, vous ne serez pas déçu car vous pouvez participer aux ateliers d’écriture elfique, à la création de Catapulte ou même écouter des conférences sur Goldorak ou la dissection d’un xénomorphe! Les plus sages se feront dédicacer des tonnes de BD en direct, les plus lyriques participeront à des concours de danse médiévale, quant aux plus fous, ils se battront pour entrer dans l’Arène afin d’y disputer en grandeur nature une partie de Troll Ball fougueusement animée par Les Compagnons de l’Ouest. N’oublions surtout pas les multiples « Zones de jeux » où chacun pourra tester ses talents de rôlistes ou de wargamer autour d’une centaine de tables débordant de Grands-Geeks et de Mini-Geeks en effusion.

Geekopolis? Un festival de l’imaginaire qui devrait se faire d’avantage connaître car il y a vraiment de quoi amuser toute la galerie! Un conseil pour les visiteurs de l’année prochaine: préparez à l’avance votre programme car il y a vraiment, vraiment beaucoup d’animations!!

Geekopolis
Parc des expositions
Porte de Versailles – Hall 3
Les 23 et 24 mai 2015
Et sur Facebook

A lire aussi:

Le petit monde de l’édition au printemps 2015

BD’Répian : le festival a bonne mine !

Saint-Germain-des-Près Paris 2015 et l’enfant terrible du jazz

Annecy : Le Festival International du film d’animation et les femmes

Jazz à Vienne : une 35ème édition appétissante

12e Festival BD de Puteaux

Uzès danse : 20 ans de performances chorégraphiques

Strasbulles : Lou ! s’invite au festival européen de la BD de Strasbourg

Festival Livres & Musiques : Deauville rencontre New-York

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à