fbpx

Grégory Privat : une belle luminescence

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Nous avions déjà reçu longuement Gregory Privat dans le Jazz Club pour son album «Tales of Cyparis» ( interview à lire ici).

Il revient cette année avec Luminescence où il a convié Sonny Troupé, joueur de Ka, pour le suivre dans ses pérégrinations musicales et travailler ce duo singulier autour du piano et du… Ka.  On ressent immédiatement dans ce projet une interpénétration des styles propres à chacun de ses deux musiciens qui insufflent un univers équilibré, floral et exotique. La discussion est bonne et le rythme tient la route dans chacun des 10 morceaux contenus dans Luminescence. On recommande Grégory Privat. Encore.

Luminescence
Gregory Privat & Sonny Troupe
Jazz Family

 

Lire la suite :

Great Divide : la nouvelle sortie Pop de Twin Atlantic

Zenzile : quand l’électro dub met Berlin en musique

Stefan Orins : un jazz clair et aérien

Ketil Bjornstad : une immersion ébouriffante dans l’oeuvre de John Donne

Nu Joy : le singulier projet de Gégé Telesforo

Caratini Jazz Ensemble : Body & Soul comme un hommage

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à