Florent Chavouet : enquête nipponne et angles de vue

par
Partagez l'article !

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Nommé dans la sélection Polar du Festival d’Angouleme 2015, cette bd/manga de Florent Chavouet est un OVNI qui n’a pas fini de faire parler de lui. Au dos de la couverture, un semblant d’explication: « Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant, qui n’avait pas de clients. Forcément, quand les prêteurs sont revenus, c’était pas pour goûter les plats».

Partagez l'article !

Brisant les codes habituels du séquençage et de la narration, l’auteur nous plonge littéralement la tête dans une enquête tirée par les cheveux où les malfrats sont partout et où la police semble un chouïa débordée et/ou dépassée. On avoue qu’on s’y perd un peu…c’est sans doute volontaire et les indices qui se contredisent finissent par nous rendre chèvres.
On avouera …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à