fbpx

Dick Annegarn: guitare sèche, humour et vélo en bandoulière

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ L’air nonchalant, il débarque sur le plateau. Clownesque déjà avec son vélo qui va. Maitre des élans respirés, voix boudeuse, timbre grognon, prononciation presque en grommelots selon les couplets, avec Dick, parfois, il faut deviner sur les lèvres. Le spectacle est tout autant dans les performances musicales que dans les adresses au public récurrentes, pétries d’humour goguenard.

Il s’amuse, Dick, ça se voit. Et l’on a parfois même l’impression que c’est l’oncle « déconneur » de la famille qui est en train de faire son show de Noël. Dick Annegarn est un être lunaire, décalé, imprévisible et décomplexé. Alors, forcément, en sa compagnie, on se sent bougrement bien.  » Le temps d’une mesure »,  » au fur et à mesure », on l’écoute nous conter le récit de celui qui  » n’a pas la tête du soldat », nous chanter  » une croisade plutôt qu’une balade », nous parler d’amour  » Approche-toi de moi pour que je te comprenne mieux »,  » Accroche-toi au mât du radeau de nos amours ».
Et puis s’invite alors une chanson qui fleure les vacances, une mélodie sautillante et véloce, dopée à l’optimisme  » Vélo va, vélo vole »… » Où va la vie, vélo va »! Puis le classique  » Bébé éléphant ». Celui qui aurait  » tant de choses à dire, tant de choses à faire », a la réplique incisive sans en avoir l’air – ou en ayant l’air justement – et EST sur scène avec une déstabilisante sincérité. Et le public est conquis.

 » J’appuie un peu plus fort sur le pédalier du sort »,  » je m’attends au pire »,  » A quoi pensent les tchèques? Quand ils pensent à quelque chose ? Pensent-ils comme des tchèques? Pensent-ils rouge ou pensent-ils rose? »,  » la mer est d’huile » , « Chacun sa route »

Raphaël, le Père et la Mère Ubu, la mouche Mireille, la  » jolie dame dans le tram », le  » vieux monsieur aux yeux si bleus », Bruxelles…tant d’invités convoqués et de phrases égrenées par ce clown chanteur affable…Un concert enthousiasmant tant pour sa qualité acoustique ( et on saluera ici aussi les musiciens qui l’accompagnent) que pour ses apartés teintés d’humour et d’humanité. A ne pas manquer!

Dick Annegarn

Guitare, piano, voix: Dick Annegarn
Violon, alto, piano, percussions: Christophe Cravero
Violoncelle: Olivier Koundouno
Violon et mandoline: Christophe Seguret
Sonorisateur: Fabien Girard
Régisseur général: Jean-Pierre Soulès

Durée: 2h

Dates des concerts:

– THEÂTRE JEAN VILAR – MONTPELLIER – Le 12 mars 2015

– PORTES-LÈS-VALENCE (26)
Le train-théâtre 21/03/2015
– ANGERS (49)
Performance autour d’Attila Jozsef 24/03/2015
– COMPIÈGNE (60)
Ziquodrome 03/04/2015
– BOURGES (18)
Printemps de Bourges 25/04/2015
– ISSOIRE (63)
Salle Animatis 30/04/2015
– SAINT-ÉTIENNE (42)
Festival Paroles et Musiques 06/06/2015


// You can place PHP like this
    
?>

A lire aussi:

Fills Monkey : le show époustouflant de deux batteurs déjantés

Charles Pasi : un jeune crooner français à découvrir

L’atypique hommage à la Môme Piaf des Tiger Lillies

Paolo Fresu : une célébration musicale donnée à Montpellier

For Emma : une judicieuse alliance franco-norvégienne entre folk & Pop

Duke Ellington : un hommage vibrant au Grand Rex

La Folk Therapy de William Fitzsimmons

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à