fbpx

Réhabilitons Lucien Jerphagnon

par

Par Nicolas Vidalbscnews.fr / Lucien Jerphagnon n’est pas mort hier. Il nous a quitté le 16 décembre 2011. Mais j’ai eu envie d’en parler maintenant et dans ce numéro. Non, ce n’est pas une lubie ni une saute d’humeur littéraire.

Je viens tout simplement de terminer le dernier ouvrage de Lucien Jerphagnon « Connais-toi toi-même et fais ce que tu aimes» ( Editions Albin Michel) d’où l’on ressort totalement bouleversé par ce que j’ai coutume d’appeler la brillance d’esprit. Et Lucien Jerphagnon n’en manquait pas de brillance d’esprit.
Sans jouer les Cassandre, et il n’y pas matière à cela, ce philosophe, à mon sens, incarnait l’une des dernières figures de l’intellectuel à la française avec ce qu’elle contient de talent, de charme, de discrétion et de modestie avec toute la puissante finesse que ces qualités requièrent. Cela se perd aujourd’hui sous la loupe du petit écran avec ses effets de manches et ses coups de mentons parfois ridicules lorsque la diode rouge s’éclaire.
La lecture de Lucien Jerphagnon mène à bien d’autres rivages et nous rappelle que la philosophie peut être infiniment plus passionnante lorsqu’elle est abordée de cette manière avec une certaine légèreté, de l’humour et une formidable capacité à nous instruire. À l’heure où la figure de l’intellectuel est l’objet de sarcasme (ou pire) est dévoyée de sa nature première au coeur même de la cité, il est salvateur de relire des auteurs comme Lucien Jerphagnon pour ne jamais oublier que la lecture nous permet de prendre de la hauteur dans le monde qui nous entoure et pour la période qui nous concerne et la mettre en perspective avec les autres.
Lucien Jerphagnon incarne cette figure tutélaire du savoir, de l’intelligence et de la sagesse qui mérite de ne pas être rangée au fond des vieilles caisses des bibliothèques. Réhabilitons Jerphagnon !

Pour ce nouveau numéro du BSC NEWS MAGAZINE, je vous encourage à découvrir l’actualité culturelle qu’il nous semble important ce mois-ci de vous faire partager avec cette même et indéfectible passion qui nous anime chaque mois.

> Twitter de Nicolas Vidal @nicolasbscnews

> Lire le BSC NEWS MAGAZINE – Mars 2015 en cliquant sur ce lien

Lire aussi :

David Carr : la disparition d’une icône de la presse

Tous Charlie

Noël : la théorie du livre à (ne pas) offrir

Une histoire de la passion du fait culturel

La date de péremption de l’objet culturel

Le pari risqué de la grève culturelle

De l’art d’accumuler des livres

Prends garde, Ami lecteur

Un amour de presse culturelle

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à