The Rook, entre amnésie et dossiers top secrets

par
Partagez l'article !

Par Marie Der Gazerian – bscnews.fr/ « Chère Toi » sont les premiers mot de The Rook, de Daniel O’Malley. Le dialogue épistolaire s’engage entre l’héroïne et ce qui apparaît être… elle même. Amnésique, la narratrice est comme nous lectrice des lettres qu’elle a écrit avant son accident. La relation s’établit entre les deux femmes, par un jeu de pistes calculé. Alors que Myfanwy, l’héroïne, suit pas à pas les directives de son mentor, la question de l’identité va rapidement se poser : accepter de redevenir elle-même, ou faire le choix de tout quitter ?

Partagez l'article !

Si la facilité la pousse vers des horizons lointains, Myfanwy subira quelques chocs traumatiques avant d’accepter de renouer avec sa vie. Le lecteur prend la main de l’héroïne et l’accompagne à la redécouverte de son quotidien, de son rythme et de ses missions. Professionnellement, Myfanwy n’a pas un métier ordinaire. Dans une organisation secrète anglaise qu’elle …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à