fbpx

S.E.N.S : les errances métaphysiques d’un inconnu dans le « Grand Rien »

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Un nouvel opus signé du génial Marc-Antoine Mathieu. L’auteur y joue une fois de plus avec les codes narratifs et graphiques de la bande dessinée. Dans S.E.N.S, on suit,pas à pas, les errances d’un inconnu dans le « Grand Rien». Cette oeuvre étonnante sans mot questionne le temps et l’espace d’un monde sans bord , déploie de nombreuses potentialités intrinsèques que le neuvième art n’utilise que peu et plonge le lecteur dans une promenade absurde dont il ne sortira pas «idem».

Il est difficile d’exprimer ce que l’on ressent en parcourant cette bd pour le moins atypique. Il semble que l’on y fasse une expérience de la quintessence de l’absurdité: oppressé dans un monde sans logique ni issue, emprisonné dans un mécanisme de répétition, perdu dans l’immensité d’un rien qui est un tout.
De l’Origine à Dieu en personne, de Le décalage à S.E.N.S, Marc-Antoine Mathieu a donné à la bande dessinée une dimension métaphysique passionnante que nous vous conseillons vivement de partager pour ces fêtes avec tous vos «amis de choix».

S.E.N.S
Auteur: Marc-Antoine Mathieu
Éditions: Delcourt
Hors-collection
256 pages
Prix: 25,50€
En librairie le 12 novembre 2014

Exposition à Bruxelles
Du 28 novembre 2014 au 4 janvier 2015
Huberty-Breyne Gallery
8A rue Bodenbroeck – Place du Grand Sablon
1000 Bruxelles

A lire aussi:

Wilfrid Lupano et Gregory Panaccione : (Presque) un kilo d’amour et d’aventure sans parole

Mascarade : un superbe roman graphique entre conte initiatique, récit d’aventures et thriller

´Femme des années 80´

Moby Dick :  » Marins, mettez le nez à l ‘air! Ne sentez-vous rien? »

Amour, opium et peinture…

De l’horreur du colonialisme

Eco et le mystère de la Vie

Une case en moins : la bipolarité en question

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à