fbpx

Patricia de Gorostarzu : un Paris version bitume

par

Par Marc-Emile Baronheid – bscnews.fr/ Patricia de Gorostarzu est née en 1962 à Paris. Elle a reçu son premier appareil photographique à 14 ans. Tout s’est enchaîné naturellement : travail comme « tireuse » puis plongeon pour vivre de son art.

Visuels publicitaires pour l’industrie du luxe, réalisation de pochettes de disques et, en 2000, parcours de la fameuse Road 66. Quelques projets, publications et expositions plus loin, elle rend hommage à Paris, Belle de Jour et Belle de Nuit. Vouloir donner une autre dimension à des lieux photographiés des centaines de milliers de fois : péché d’orgueil ou conscience de sa capacité à les transmuter ? Réponse dans cet exercice de funambule en équilibre romantique sur les vertiges du rêve et les pertes d’inconscience.

« Paris »

, Patricia de Gorostarzu, préface de Tania de Montaigne, présentation de Fabrice Peltier, Albin Michel, 29 euros`

A lire aussi:

Tout sur la maison commune des Parisiens

Les pictoresses se rebiffent : quand les femmes prennent le pinceau par les cornes

Paul-César Helleu : « le plus doué des impressionnistes » selon Manet, Monet et Renoir

Sade : le débat relancé dans un livre magnifique

Cuisine & Vin pour menus gourmands

La Grande-Guerre en six beaux-livres

Beaux-livres : des Rouart à Nicolas de Staël

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à