fbpx

Le superbe jardin du large de Bernard Plossu

par

Par Marc – Emile Baronheid –bscnews.fr/ « La mer de Bernard Plossu n’a rien de spectaculaire, au sens où il se ferait le comptable de ses excès et de ses emportements » écrit J.-L. Fabiani en postface à « Jardin du large », superbe album d’impressions en noir et blanc, de sensations en blanc et noir, de silences et d’émotions, d’emballements contenus, d’architectures dépouillées.

Arnaud Bizalion, armateur de cette croisière à l’esthétisme majeur, confie sa quête permanente de la perfection du couple sens et forme. En Plossu, il a trouvé le complice idéal.

« Le jardin du large »

, Bernard Plossu, Arnaud Bizalion éditeur, 30 euros

A lire aussi:

Patricia de Gorostarzu : un Paris version bitume

Tout sur la maison commune des Parisiens

Les pictoresses se rebiffent : quand les femmes prennent le pinceau par les cornes

Paul-César Helleu : « le plus doué des impressionnistes » selon Manet, Monet et Renoir

Sade : le débat relancé dans un livre magnifique

Cuisine & Vin pour menus gourmands

La Grande-Guerre en six beaux-livres

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à