fbpx

Paul-César Helleu : « le plus doué des impressionnistes » selon Manet, Monet et Renoir

par

Par Marc-Emile Baronheid – bscnews.fr/ Paul-César Helleu n’apparaît jamais dans les histoires de la peinture impressionniste. Jacques-Emile Blanche écrivait pourtant à son propos (1928) qu’il était le plus doué, avis partagé, poursuivait-il, par Manet, Monet, Renoir.

A l’instigation de sa fille et grâce aux recherches menées au long d’une quinzaine d’années, voici retracé l’itinéraire d’un artiste atypique, dessinateur de talent, maître de la pointe sèche, jouissant de son vivant, des deux côtés de l’Atlantique, d’une renommée à laquelle les nombreuses illustrations et les analyses ou commentaires des auteurs tombés sous son charme devraient apporter un lustre nouveau. Comment transcender une formation académique.

« Paul-César Helleu », sous la direction de Frédérique de Watrigant, Somogy, 39 euros

A lire aussi:

Sade : le débat relancé dans un livre magnifique

Cuisine & Vin pour menus gourmands

La Grande-Guerre en six beaux-livres

Beaux-livres : des Rouart à Nicolas de Staël

L’épopée de Marco Polo en 400 pages

Ernest Pignon-Ernest : Cédez à l’ébahissement

Plongez dans l’imaginaire de l’Enfer

Encore du vin, toujours du vin

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à