Printemps 2015, le succès des bons crus

par
Partagez l'article !

Par Emmanuelle De Boysson – bscnews.fr/ Depuis novembre, dans les grandes surfaces et chez les libraires, le Goncourt de Lydie Salvayre a crée la surprise et se vend bien. Le Renaudot de David Foenkinos, encore mieux. Antoine Volodine a été enfin salué par un grand prix d’automne, le Médicis. Le prix Femina a été attribué à Yanick Lahens pour « Bain de lune ». Un bon choix. Pourtant, un peu échaudés par les ventes de l’automne, les éditeurs attendent la rentrée de janvier avec impatience.

Partagez l'article !

Si les gagnants sont Albin Michel avec le Zemmour et les Arènes, avec le Trierweiler, il y a eu des déceptions. La Carrère a bien marché, mais il n’a pas eu de prix, Olivier Adam, non plus. Après tout, il faut bien que la crise serve à quelque chose. Comme pour les produits du terroir, le public recherche de la qualité. Et un bon livre, c’est comme un grand cru, ça se garde, ça s’offre, se déguste. Faute de mieux, les valeurs sûres redeviennent à la mode. Voyez le succès des romans de Sagan, de Duras, de Zweig… de la publication du manuscrit du « Voyage », de Céline par les éditions des Saints-Pères. Alors, chez Gallimard, on sort des pépites : « Brouillons d’un baiser. Premiers pas vers …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à