fbpx

Art dans l’aiR : un magazine pour l’Art en Languedoc-Roussillon

par

Par Marie Der Gazerian – bscnews.fr/ Art dans L’AiR est un magazine d’art vendu en kiosque. Il doit son nom aux initiales de la région Languedoc-Roussillon. Ce bimestriel de cent pages est imprimé à Montpellier et se veut être un support que l’on ait plaisir à garder. La journaliste Anne Devailly a réuni autour d’elle une équipe de cinq personnes formées au journalisme et à la communication (Evelyne Stein, Jean-Luc Bachino, Stéphanie Marines et Bernard Tuech). Ensemble, ils ont créé ce magazine qui présente l’art et les artistes de la région. Regards sur un magazine dont la spécificité régionale fait la force, pour l’art en Languedoc.

Un magazine pour l’artiste et la région

Les magazines d’art fleurissent depuis longtemps dans les kiosques mais les magazines régionaux sur la question sont bien rares. Art dans l’AiR est une publication qui accorde une grande place à la mise en lumière de pratiques artistiques diverses. Le magazine lui-même est un bel objet, avec des images et des reproductions photographiques de qualité. Les actualités sont organisées par domaine (rencontres, dossiers, actualités et portfolio) et facilement passées en revue.
L’accès à l’information est la priorité du magazine. Tous les renseignements nécessaires sont mentionnés : nom, date, durée et lieu de l’événement, ainsi que le domaine artistique concerné. Les articles proposent des questionnements intéressants sur l’art contemporain, d’un point de vue qui diffère des magazines nationaux : chaque développement prend pour base un art ou un artiste précis, et en fait sa ligne directrice. Art dans L’AiR nous plonge dans un art qui nous est contemporain. Pour exemple, leur dossier « Arts numériques » pose simplement les questions de la rencontre – féconde ou non – de l’art et de la technologie, avec des citations d’artistes précis.
Le panorama traité par la rédaction touche tous les arts plastiques : peinture, sculpture, photographie, architecture, céramique, design, digital, gravure, installation, happening, et street art. Ainsi, l’angle d’approche ne se limite pas aux pratiques des beaux-arts mais s’étend aux métiers d’art. Ces derniers constituent notamment le sujet de leur numéro hors-série de l’année 2014, intitulé « Métiers d’art. À la découverte des artisans d’art en Languedoc-Roussillon ».

A la rencontre des artistes

C’est au travers de rencontres d’artistes que le magazine nous parle d’Art. Les articles qui leur sont consacrés sont toujours clairs et documentés sur leur formation, leur pratique, leur œuvre et leur démarche personnelle. Chaque article est en majeure partie composé par l’artiste lui-même car une grande place est laissée aux citations qui exposent directement ses idées. La rencontre de l’artiste permet en outre la découverte de la région qui lui est attachée. Le lien entre les deux est toujours expliqué, que ce soit lieu de travail ou de naissance, ou alors un coup de cœur. Le magazine permet aussi de donner une voix à des artistes tout juste diplômés, ou fraîchement débarqués sur les terres languedociennes. S’il présente des artistes, il laisse la parole aussi à des personnalités du monde de l’art et des élus, tous liés par la région. Chez Art dans L’AiR, il est bien moins question de notoriété que d’attachement : on apprécie ceux qui aiment la région et lui donnent son souffle artistique.

Le parti du sans parti-pris

Les dossiers publiés par Art dans L’AiR privilégient toujours l’information, sans toucher aux développements qui (sur)conceptualisent l’art contemporain et lui donnent parfois une dimension énigmatique vaine. Par exemple, le dossier « Des maires face à l’art » du n°10 est un reportage sur l’art dans les communes composé d’interviews d’élus qui exposent leurs situations et leurs avis sur le sujet. Le travail méticuleux sur le thème s’accorde au rassemblement des témoignages.
La force des articles est leur transparence : la rédaction a réussi le pari du discours sur l’art mais sans la critique. Le magazine tend à l’objectivité. Depuis Diderot l’art naît, vit et devient sous l’œil de la critique, acerbe ou élogieuse, parfois injustifiée. Sans parti pris, le magazine ne présente quasiment aucun avis sur l’exposition ou l’artiste présenté : rien au delà des informations nécessaires. La démarche artistique est cependant toujours claire, et le magazine n’hésite pas à présenter des personnalités engagées mais avec recul (pour exemple, Christopher Dombres dans le numéro de décembre). Le magazine offre ainsi aux languedociens un très bon support d’étude et de réflexion. Pour la région Languedoc-Roussillon, pour les artistes et acteurs culturels de ce lieu, jusqu’aux amateurs d’art, Art dans L’AiR répond à un véritable besoin qui légitime son existence.

Art dans L’AiR c’est aussi un site

Sur artdanslair.fr, l’ensemble des manifestations artistiques de la région est disponible en quelques clics. Une grande attention est donnée à la mention des lieux (Le magazine prend soin de donner toutes les informations nécessaires). L’organisation du site est telle que la recherche est simple et instinctive dans ce grand répertoire à l’utilisation facile. Ce ne serait pas trop s’avancer que de supposer la liste exhaustive. À souligner, la rubrique inhabituelle mais tout à fait légitime : « cours et stages ».

Quelques informations complémentaires
Le hors série 2014 : Art dans L’AiR, « Métiers d’art. À la découverte des artisans d’art en Languedoc-Roussillon », 5€
Le dernier numéro : Art dans L’AiR n°11, novembre-décembre 2014, « Christopher Dombres, L’orignal est mort, vive la copie! », 5€
Le site internet : http://www.artdanslair.fr/

A lire aussi:

Julien Dérôme et la fin de la revue Borborygmes

Lire : un numéro consacré à Marguerite Duras

Languedoc-Roussillon : Le magazine l’Art dans l’air ouvre ses pages aux artistes

Pierre Starsky : un rédac’chef passionné et enthousiaste

Diderot : Vous avez dit plaisir ?

Tout sur Octave Mirbeau

NOOR : deux O pour rallier l’Orient à l’Occident

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à