fbpx

Hasse Poulsen : un ovni musical entre légèreté, punk et sensibilité

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Voilà un album étonnant que nous propose le guitariste Hasse Poulsen. Au premier abord, cela pourrait paraître un peu foutraque et provoc lorsque l’on se penche sur le premier titre de l’album « The President of France is a criminal».

Mais ne vous laissez pas abuser par la légèreté des noms et des appellations de toutes sortes.
Le nom même du groupe résonne avec une légère vulgarité « The Man They call pass » vite dissipée avec les quatorze morceaux à l’image de ce qu’incarne Hasse Poulsen, alternatif, avec ce côté punk et mauvais garçon sous lesquels se cache une sensibilité sur laquelle il est bon de s’arrêter.

The Man They call Ass – Plays until everything is sold
(Das Kapital Records)

Lire aussi :

Molly Johnson : par amour pour Billie

Baptiste Trotignon : un Hit dynamique et de bonne facture

Conor Oberts : un jeune musicien folk sur la route du succès

The Plans : l’incandescence des influences musicales

CatFish : le coup de coeur pour un duo folk français étonnant

Gilberto Gil : un hommage samba à Joao Gilberto

Deus Ex Machina : une réflexion sur les frontières de la musique

Jacob Young : un jazz toujours aussi jeune

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à