fbpx

L’époque formidable du jeune humoriste Ben H

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ Si Ben H faisait son entrée dans le Petit Larousse, nul doute qu’on le trouverait à la lettre T, comme Talent. Voilà un humoriste peu connu encore, qui, pour son premier one-man show, a placé la barre haut. Dans la petite salle pleine de charme du théâtre La Cible (dont vous découvrirez l’historique cocasse pendant le spectacle !) où l’accueil est des plus chaleureux, Ben H met le feu en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

Drôle, naturel, sympathique, espiègle, il nous livre un show de grande qualité, très varié, sans temps mort, et original tant par son contenu que par sa mise en scène. Son énergie, sa présence, son authenticité, sa bonne humeur, son sens de l’impro, sa sensibilité, ses mimiques et sa manière d’interagir avec le public sont autant de points forts qui font que l’on peut venir voir ce spectacle plusieurs fois de suite et rire autant à chaque fois, même si l’effet de surprise n’est plus là ! Et ça, c’est assez rare pour mériter d’être précisé. Dans la salle, les éclats de rire résonnent presque en continu, au rythme des sketchs qui s’enchaînent à la perfection et nous plongent chacun dans des univers complètement différents, peuplés de divers personnages dont le jeune homme nous offre une intérprétation hilarante !

Avec beaucoup de malice, de charme, et sans jamais se prendre au sérieux, Ben H nous raconte le monde, les différentes étapes de la vie, cette époque finalement plus formidable qu’elle n’en a l’air si l’on change un peu notre regard sur elle… Car ce spectacle, c’est aussi ça, un message plein de poésie, de douceur et d’espoir, qui laisse un goût sucré dans le cœur. 
1h10 qu’on ferait volontiers durer 3h. A voir absolument !

Une époque formidable
One Man Show de Ben H
Tous les samedis à 20h15 au Théâtre La Cible.

A lire aussi:

Stéphane Rousseau brise la glace mais n’allume pas le feu

Mary Prince: les sombres confessions d’une esclave des Antilles

Neige Noire: une partition soft & funny autour de Billie Holiday

La peau d’Elisa: une pièce qui vous effleure, sans plus…

Un spectacle « éroti-comique » qui manque d’audace

Trois actrices dont une : un voyage déjanté dans les coulisses du monde du théâtre

Sans peur ni malice? Une courte pièce pour donner du courage aux plus petits!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à