fbpx

Nîmes : le Festival du Flamenco, entre découvertes et hommages

par

Par Alizée Verdier – bscnews.fr / Né en Andalousie sur la base du folklore populaire issu de diverses cultures, le flamenco date du XVIIIème siècle. C’est, en effet, à la fin de ce siècle que le flamenco a commencé à être reconnu, il aura par la suite un rôle social et culturel qui s’exprimera dans les lieux de travail, les réunions familiales ou encore dans un cadre festif amical. A l’occasion du 25ème Festival Flamenco, du 11 au 25 janvier 2015, Nîmes accueille en résidence, pour la seconde fois, un artiste associé au Théâtre de Nîmes, Patrice Thibaud, qui investira le plateau de l’Odéon pendant une dizaine de jours, accompagné de Fran Espinosa, danseur, Cédric Diot, guitariste et Jean-Marc Bihour pour la mise en scène. Franito, leur création de résidence, sera proposé au public les vendredi 16 et samedi 17 janvier 2015. A cappella, palmas, el baile et guitare flamenca vous attendent pour débuter du bon talon l’année!

L’art du flamenco

Patrimoine culturel immatériel de l’humanité, le flamenco est un art qui permet de s’envoler vers les cultures hispaniques et transporte par son rythme, ses modèles de danse et sa musique vers une civilisation aussi étonnante qu’éblouissante. Cet art fascinant autant par sa beauté que par son élégance voit ses techniques différer légèrement selon les professeurs ou les écoles. C’est en effet un art qui nécessite les bases hispaniques mais qui s’est ouvert à un très large public souhaitant connaître et apprendre d’avantage sur une civilisation artistique.

Le Festival

Des conférences auront lieu tout au long de ces deux semaines en accès libre dans la limite des places disponibles. Des conférences, une exposition, des projections cinématographiques et un stage seront au programme. Le Festival rendra un hommage à Paco de Lucía, figure légendaire du flamenco disparue récemment, avec deux conférences, l’exposition de l’Institut Andalou du Flamenco au Novotel Atria, le documentaire que vient de lui consacrer son fils, une évocation en images et son de l’écrivain et poète José María Velázquez-Gaztelu et du guitariste Niño Josele ou encore le spectacle du danseur Joaquín Grilo. Cet événement réunira donc découvertes de talents et hommages tout en garantissant une belle fête dans toute la ville. Les six conférences traiteront de l’art du Flamenco dans le but de donner au public la possibilité de maîtriser davantage les bases cet art exigeant.
« Un itinéraire en Flamenco » par René Robert sera présentée au Carré D’Art (mur foster) du jeudi 15 au dimanche 25 janvier 2015. « Ma photographie, dit-il, cherche à montrer des moments d’émotion, de beauté et cependant elle bloque les mouvements, rend muet le chant et la guitare. » Son art nous transporte dans un monde en noir et blanc. L’artiste suit les guitaristes et les danseurs qui ont attiré son oeil aiguisé de photographe et nous transmet sa passion en clichés. La deuxième exposition, « Memoria de Paco » est « un voyage chronologique » qui fait revivre le parcours du regretté Paco de Lucía. Elle se déroulera au Novotel Atria du samedi 10 au dimanche 25 janvier 2015. Un stage de photographie aura lieu par la même occasion, dispensé par Jean-Louis Duzert, un amoureux du flamenco.
La ville de Nîmes est également en partenariat avec le Cinéma Le Sémaphore qui ouvrira ses portes au public pour visionner les films de Curro Sánchez et Tony Gatlif. Le premier, hommage à Paco de Lucía de la part de son fils qui avait imaginé un documentaire à propos de son père avec l’aide de ses soeurs Casilda et Lucía, est un concentré d’émotions qui « tisse des liens subtils entre l’artiste et l’individu, avec l’ampleur et le souffle qui sont à la hauteur de son génie musical ». Tony Gatlif, quant à lui, défend la communauté gitane à travers l’art, la musique, la poésie, la danse, les concerts et le cinéma. Ce film sorti uniquement à la cinémathèque de Madrid nous en apprend d’avantage sur cette communauté dont nous ignorons tout.

Flamenco 2015 Nîmes
Du 11 au 25 janvier 2015
Place de la Calade, 30017 Nîmes

Représentations :

David Coria – Espiral – Dimanche 11 janvier 2015 à 17h. Théâtre Bernadette Lafont. Séances scolaires le lundi 12.
Israel Galván – FLA.CO.MEN -Mercredi 14 et jeudi 15 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
Segundo Falcón – Vendredi 16 janvier 2015 à 18h. Institut Emmanuel d’Alzon.
Hommage à Paco de Lucía – Lo aprendí en la calle – Vendredi 16 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
Patrice Thibaud / Fran Espinosa – Franito – Vendredi 16 janvier 2015 à 22h30, samedi 17 à 18h30. Odéon.
Rafael Rodríguez / Manolo Franco – Samedi 17 janvier 2015 à 17h. Institut Emmanuel d’Alzon.
El Pele – Samedi 17 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
Belén Maya – Los Invitados – Dimanche 18 janvier 2015 à 19h. Théatre Bernadette Lafont.
Mayte Martín – Por los muertos del cante – Mardi 20 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
Flamencas de Extremadura – Por derecho – Mardi 20 janvier 2015 à 22h30. Odéon.
Joaquín Grilo – Cositas mías – Mercredi 21 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
El Lebrijano – Jeudi 22 janvier 2015 à 20h. Théâtre Bernadette Lafont.
Miguel Ortega – Vendredi 23 janvier 2015 à 18h. Institut Emmanuel d’Alzon.
Familias Gitanas – Vendredi 23 janvier 2015 à 20h. Paloma.
Sorderita – Samedi 24 janvier 2015 à 17h. Institut Emmanuel d’Alzon.
Rocío Molina – Bosque Ardora – Samedi 24 janvier 2015 à 20h, dimanche 25 à 19h. Théâtre Bernadette Lafont.
Los Pañeros y Antonio Moya – De Algeciras vengo – Samedi 24 janvier 2015 à 22h30. Odéon.

Conférences :
Paco de Lucía, au-delà de Paco de Lucía – Par Juan José Tellez – Vendredi 16 janvier 2015 à 12h30. Bar du Théâtre Bernadette Lafont. Durée 1h environ
Toros, Flamenco y Olé ! (Acte IV) – Par Jacques Durand et Jacques Maigne – Samedi 17 janvier 2015 à 12h30. Carré d’Art. Durée 1h environ.
Lebrija, le chant de la terre – Par Gonzalo Montaño Peña – Jeudi 22 janvier 2015 à 12h30. Bar du Théâtre Bernadette Lafont. Durée 1h environ.
Les castagnettes au temps de Carmen Amaya – Par José de la Vega – Artistes invités : Rosalia Mulero et José Luis Landry – Vendredi 23 janvier 2015 à 12h30. Bar du Théâtre Bernadette Lafont. Durée 1h environ.

Comprendre le flamenco… – Par Faustino Nuñez et José Manuel Gamboa – Vendredi 23 janvier 2015 à 14h. Institut Emmanuel d’Alzon. Durée 1h environ.
Paco de Lucía, 50 ans de la meilleure musique espagnole – Par Faustino Nuñez et José Manuel Gamboa – Samedi 24 janvier 2015 à 12h30. Bar du Théâtre Bernadette Lafont. Durée 1h environ.

Expositions photos :
Un itinéraire en Flamenco – René Robert – Au Carré d’Art (mur Foster) – du jeudi 15 au dimanche 25 janvier 2015 – En partenariat avec le Carré d’Art et le Musée des cultures taurines.
Memoria de Paco – Au Novotel Atria – du samedi 10 au dimanche 25 janvier 2015 – En partenariat avec l’Institut andalou du flamenco et le Novotel Atria.
Stage photo par Jean-Louis Duzert – Au Novotel Atria, du lundi 19 au vendredi 23 janvier 2015. – Sur inscription – service des relations avec le public – 04 66 36 65 00.

Cinéma :
Paco de Lucía, la Búsqueda – film de Curro Sánchez – Dimanche 18 janvier 2015 à 11h, en présence du réalisateur. – Au Cinéma Le Sémaphore. Préventes sur place à partir du 8 janvier 2015 : 4,70 €. Et lundi 19 janvier à 20h, vendredi 23 janvier à 16h (tarifs Sémaphore).
Corre Gitano – film de Tony Gatlif – Au cinéma Le Sémaphore. – Dimanche 11 janvier 2015 à 11h, en présence du réalisateur. Préventes sur place à partir du 1er janvier 2015 : 4,70€. – Et lundi 12 janvier à 18h30, mardi 13 janvier à 14h : tarifs Sémaphore. Avec Mario Maya, Carmen Cortes, Manuel Cortes, Manuel de Paula . Musique et chorégraphie Mario Maya / Texte de chanson Paco Suarez / Durée 1h20 – 35mm couleur

A lire aussi:

Festival Tout’Ouïe : Marne-la-Vallée en musique !

Biennale Internationale des arts du cirque: Marseille sous les chapiteaux!

Le Havre : Le goût des autres vous présente le rire sous toutes ses formes !

Festival International du Court Métrage : petits films sur grand écran

Livres : au coeur des salons littéraires

Montreuil Jeunesse : les 30 ans d’un salon pour petits et grands enfants

Embarquez pour le sud avec le Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Le Festival du Livre de Pont St Esprit vous invite à jouer !

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à