Imitation Game: un superbe éloge à Turing, le premier hacker de l’histoire

par
Partagez l'article !

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Durant la seconde guerre mondiale, la Grande Bretagne a fait appel au scientifique Alan Turing pour percer le code Enigma permettant aux Nazis de communiquer secrètement leurs informations militaires. Petit prodige des mathématiques, Turing s’est entouré d’une bande de cryptographes surdoués avec lesquels il a mis près de deux ans pour concevoir une machine programmable apte à décoder des milliards de combinaisons. Grace à ce cerveau électrique fait d’une foule d’engrenages et de rotors, on estime que cet inventeur a permis d’écourter la guerre de deux ans et sauvé des millions de vies. Combattant de l’ombre, il n’a cependant pas été apprécié à sa juste valeur par la couronne d’Angleterre qui s’est focalisée sur son homosexualité et l’a stupidement condamné à une castration chimique. Par delà le très beau portrait consacré à cet être d’exception, le film de Morten Tyldum dénonce la rigidité d’une société conservatrice qui n’a pas su se défaire de ses préjugés: l’Angleterre a ainsi persécuté et poussé vers la mort un génie dont la machine peut aujourd’hui être considérée comme l’ancêtre de nos ordinateurs!

Partagez l'article !

Le scénario d’Imitation Game se déroule sur trois temps décisifs de la vie de Turing: son enfance précoce et martyrisée vers 1930, ses activités secrètes au sein du village anglais de Bletchley Park, et ses dernières années en tant que professeur à l’Université de Cambridge où il se retrouve condamné pour attentat à la pudeur. En superposant ces époques, le réalisateur norvégien Morten Tyldum nous laisse découvrir le vrai visage d’un homme surdoué mais incompris. Remarquablement interprété par …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à