fbpx

Festival International du Court Métrage : petits films sur grand écran

par

Par Felicia Sideris – bscnews.fr / Lorsqu’on entend court-métrage, on pense à des films « courts » par nécessité narrative ou par manque de budget pour faire plus long. Pourtant, la réalité est bien différente. Ce type de film est une catégorie artistique à part entière, un état d’esprit qui engage une écriture de l’imaginaire et une retranscription des images très particulières. C’est l’art de savoir raconter sans trop en dire et de montrer sans trop s ‘étendre. Le court-métrage est le berceau des passions des jeunes cinéastes et c’est ce que viennent rechercher les 160 000 spectateurs qui s’invitent à Clermont-Ferrand. Né en 1979, au sein d’un ciné-club étudiant, ce dernier est devenu au fil des ans la plus grosse manifestation mondiale consacrée au film court et le deuxième festival de cinéma français après Cannes.

Pour le public, il est l’assurance de voir les premiers chefs d’oeuvres des prochains grands noms du 7ème art, tandis que pour les réalisateurs, il est la promesse de collaborations professionnelles et la constitution d’un réseau grâce à plus de 3 000 professionnelles accrédités dont un tiers venu de l’étranger. Les 160 oeuvres venues des quatre coins du monde, sur les 8 000 envoyées, entrent alors dans trois compétitions différentes: la Compétition Internationale, qui est la garantie d’un dépaysement avec plus d’une cinquantaine de pays représentés; la Compétition Labo, foyer d’expériences visuelles et sonores, elle honore les regards originaux des cinéastes; et enfin la Compétition Nationale permettant aux jeunes réalisateurs français de donner à leurs oeuvres une visibilité et un rayonnement conséquent.
Mise à part la découverte de nouveaux talents, le festival est aussi le lieu de rétrospectives proposées hors compétition. A travers celle-ci, le spectateur pourra découvrir une filmographie autour d’un pays et d’un thème tout particulier. Après les Etats-Unis, c’est la Chine qui est à l’honneur pour cette 37° édition avec la programmation « Apprivoiser le dragon ». On y verra, à travers une quarantaine de films produits en Chine ces dix dernières années, un cinéma qui se cherche encore, qui veut s’exprimer après des années enfermé dans le film de propagande, et qui est en quête d’un envol esthétique malgré la censure. La deuxième rétrospective tournera autour du thème du vélo avec le programme « Rétro-pédalage ». Dans le fameux Sortie de l’usine, des Frères Lumières, on voit des gens du peuple qui finissent leur travail et rentrent chez eux et, parmi eux, on aperçoit également des cyclistes. Voici comment, dès les premières images du Cinématographe, dès les premiers pas du 7ème art, les cyclistes sont déjà présents, penchés sur leur vélo. Cette rétrospective prouvera donc en images que cet indispensable ustensile a inspiré plus d’un cinéaste.
Enfin, le Marché du Film Court, qui donne au festival toute l’ampleur économique qu’il a aujourd’hui, fêtera son 30ème anniversaire. Il est le lieu d’échanges privilégiés entre les représentants de tous les secteurs de l’industrie filmique. Pour la première fois, Hong-Kong y sera présente, aux côtés d’une quarantaine d’autres pays exposants. Avec une ambiance idéale aux rencontres professionnelles, il s’y engage des conversations autour des expériences et des connaissances de chacun, il est le lieu propice à de nouvelles collaborations et à la découverte de représentants économique, et devient ainsi la piste de décollage parfaite à l’envol des jeunes talents.

Entre jeunes cinéastes et professionnels à la recherche de nouveaux talents, ce festival est aussi une invitation à l’émerveillement et à la découverte. Laissez-vous tenter!

37ème Festival International du Court Métrage
Clermont-Ferrand
Du 30 janvier au 7 février 2015
www.clermont-filmfest.com

A lire aussi:

Clermont-Ferrand : l’audace du Court au Centre de la France

Montreuil Jeunesse : les 30 ans d’un salon pour petits et grands enfants

Embarquez pour le sud avec le Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Le Festival du Livre de Pont St Esprit vous invite à jouer !

MARTO : les Hauts-de-Seine fêtent la marionnette

Les super-héros s’invitent à la Paris Comics Expo

Reprenez vos crayons et partez pour Angoulême!

Un pari littéraire : le Paris en toutes lettres

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à