fbpx
Awa Ly - Awa Ly

Awa Ly : une nouvelle vie de Jazz

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Awa Ly a eu plusieurs vies comme elle se plaît à le dire elle-même, mais celle qui lui convient le mieux semble être celle de chanteuse de jazz. Avec ce nouvel album, Awa Ly s’installa encore plus confortablement dans un style bien à elle et qui fait un tabac.

propos recueillis par

De toutes vos vies, celle qui vous a amené à la musique est-elle la plus réjouissante ?
Pour le moment oui ! C’est surtout la plus passionné et la plus excitante!

On lit qu’une grande sensibilité artistique vous a rattrapé et vous a entraîné vers la musique. Comment cela a-t-il commencé ?
Mes parents, mon papa surtout, sont de grands mélomanes. Il y avait toujours de la musique à la maison. Mon enfance est pleine de souvenirs musicaux. Par la suite j’ai bien sûr eu mes propres goûts qui se sont développés au fur et à mesure de mes découvertes, de mes envies, de mes rencontres… La musique a toujours fait partie de mon quotidien, c’est la nourriture de mon âme et de mon esprit.

Pouvez-vous nous parler de «modulated» sorti en 2009 ?
C’est mon premier album en studio. J’en ai écrit tous les textes et collaborer avec Massimo Giangrande pour la musique.
Nous avons enregistré au « Forum music Village » studio romain qui appartient aux producteurs Marco Patrignani et où le Maestro Ennio Morricone enregistre très souvent (j’ai pu le rencontrer et le voir travailler avec son orchestre : merveilleux!). Les invités sur cet album ont rendu pour moi encore plus précieux son enregistrement. Tuck and Patti, Fabrizio Bosso et Greg Cohen ont mis au service de mes chansons leurs talents avec une grande générosité. Je ne remercierai jamais assez ces grands artistes pour ces beaux moments de partage.

Quelle est votre histoire avec le Jazz ?
Je dois remercier Elie Chemali pianiste de jazz qui il y a quelques années travaillait à la bibliothèque/médiathèque de Bagneux. Je devais avoir entre 14 et 16 ans quand il me conseillait mes premiers disques de jazz que j’empruntait à la médiathèque. Des grandes chanteuses, aux musiciens de légendes… plus j’en écoutait et plus j’avais envie de découvrir toutes les formes du jazz.

Qu’est-ce que le jazz vous permet qu’une autre forme artistique ne vous permettrait pas ?
Le métissage, les mélanges, les contaminations… l’improvisation !

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre collaboration avec Massimo Giandrande ?
Massimo Giangrande, est un chanteur auteur-compositeur romain. Cela fait huit ans que nous jouons de la musique ensemble. J’aime beaucoup notre complémentarité. Sa musique m’inspire et nos échanges sont encore plus surprenants sur scène. Au-delà de la musique une grande amitié nous lie.

Vous avez soumis le projet d’EP sur Kiss Kiss Bank. Comment avez-vous vécu cette expérience ?
Une expérience enrichissante (dans tous les sens du terme). Grâce au Crowdfunding nous avons pu terminer la production de l’EP et en faire la communication. Mais surtout je suis en contact direct avec les personnes qui aiment et qui veulent écouter ma musique.
Si vous deviez définir cet EP en deux mots, quels seraient-ils ?
Alors en 2 mots: AWA LY

Cet EP a-t-il une saveur particulière dans votre jeune carrière ?
Il marque une nouvelle étape, une nouvelle histoire. Pour moi il a la saveur du début d’une nouvelle aventure avec toute l’excitation et les espoirs qu’elle comporte.

Où pourra-t-on vous voir sur scène dans les semaines à venir ?
J’étais au Sunset à Paris le 12 septembre et à Bordeaux le 13 septembre. Je reviendrai au Sunset en novembre et en décembre prochain. Toutes les dates de mes concerts sont disponibles sur mon site : www.awalymusic.com

Awa Ly – Awa Ly

( Crédit photo Fabiola Torres )

Le site officiel d’aww Ly

Prochains concerts

3 décembre 2014 – Sunset Sunside – Paris
5 décembre 2014 – « Au Grès du Jazz – La Petite Pierre – La Clairière »

Lire aussi :

Beat Funktion : la révélation Jazz née dans une discothèque suédoise

Gabriela Arnon : de New York à Paris entre jazz et folk

Nancy Goudinaki : de la Grèce à New York pour exprimer son talent

Cyrille Aimée : la frenchie qui cartonne aux USA

Natalia M.King : la Beat Generation, la route et la musique

Buika : la rage de chanter

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à