fbpx

Les super-héros s’invitent à la Paris Comics Expo

par

Par Félicia Sidéris – bscnews.fr/ Aujourd’hui le fameux « comic book » s’invite aussi bien sur les écrans que dans les lectures, dans les salles obscures et dans les musées. Avec les succès cinématographiques grandissants des adaptations, les festivals à sa gloire ou les expositions en tout genre, le « comic book » est arrivé, en un siècle d’existence, à devenir un art populaire qui séduit plus que jamais et semble ne plus avoir de limites. La Paris Comics Expo rend hommage au comic le temps d’un week-end en devenant la scène centrale de la culture geek.

Qui se cache derrière nos super-héros?
Plusieurs maitres du coup de crayon, travaillant pour des grandes maisons d’éditions comme Marvel, Dc Comics ou encore Image Comics, seront les invités de ce week-end. Pour Marvel, le festival recevra l’actuelle star de la maison d’édition: Sara Pichelli qui a illustré les aventures des héros de Les gardiens de la Galaxie. Agi Granov lui aussi travaille pour Marvel dans le dessin mais également en tant que designer conceptuel pour le cinéma. Il est celui qui a fait le Iron Man comme on le connait aujourd’hui: playboy, milliardaire et surtout, moderne, avec son armure high-tech truffée de gadgets. Tim Sale, lui, est un des dessinateurs de Batman dans la série Legends of the Dark Knight et de Superman, tous les deux des symboles de l’univers de DC Comics. Sera également présent l’univers d’Image Comics avec J.G Jones : dessinateur de Wesley, personnage minable, maltraité par son entourage, hypocondriaque frustré qui découvre d’un jour à l’autre The Fraternity, société de super vilains dont la tête était son père – dans la série Wanted. Il met aussi son talent en oeuvre dans la majorité des épisodes de Final Crisis et différentes couvertures de comic books. Enfin, un professeur à l’Ecole Internationale de Comics à Rome, dont il a été un élève, sera sur place : David Messina, dessinateur pour Angel, Star Trek et Ultimate Comics Wolverine. Aujourd’hui, il s’est émancipé et a décidé de se concentrer sur sa propre série : The Bounce. Cette liste épatante permettrait à elle seule de faire de la Paris Comics Expo un incontournable de la culture geek.

« In a galaxy far far away »
Sauf si vous avez vécu isolé du monde depuis 15 ans – et dans ces cas là vous ne liriez pas ces lignes – vous avez compris à quel univers se réfèrent ces quelques lignes. Bijou de la science fiction se déroulant « Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine », le monde de La Guerre des Etoiles s’invite dans l’Espace Champerret avec des rencontres, des séances photos, des dédicaces, des démonstrations et des ateliers. Seront ainsi présents Kenny Baker et Anthony Daniels. Si ces noms ne sont pas connus, ils sont pourtant ceux des seuls acteurs présents dans les six opus de la légendaire saga et qui continuent l’aventure dans la prochaine trilogie. Ils sont les interprètes de l’inoubliable duo aussi attachant que comique, les Laurel et Hardy de Star Wars : R2D2 et C-3PO. Kenny Baker, avec ses 1m12 était effectivement idéal pour son rôle de petit robot aux bruits électroniques incompréhensibles. Anthony Daniels, lui, prête son corps élancé et sa voix au timbre unique au droïde et protocole multi-taches, C-3PO. Le Paris Comic Book sera donc l’occasion de voir les deux acolytes une dernière fois avant de les retrouver sur les écrans pour la sortie de l’Episode VIII de la saga. Pour une dédicace de l’un d’eux, il faudra tout de même prévoir 40 euros et 20 euros pour une photo. D’autres surprises attendent les amateurs de Jedi et de force obscur. Ainsi, J.W Rinzler sera sur place pour montrer, en exclusivité, des trésors des Archives Lucasfilm, maison de production des six premiers tomes. L’exposition comprendra des entretiens, des photos, des notes de production et des anecdotes de tournage. Il sera aussi possible de s’imprégner totalement de ce monde avec une reconstitution de la salle des Jedi dans laquelle sera organisé un atelier de montage de sabre laser et une initiation avec remise de diplôme.

Les séries et leur univers fantastique
Pour le plus grand plaisir des lecteurs de science-fiction amateurs de séries, le Paris Comics Expo a pensé à vous avec deux séries incontournables! Un extraterrestre sera ainsi sur place, mais inutile d’imaginer un personnage gluant aux allures monstrueuses, puisque c’est un docteur à l’apparence humaine qui sera l’invité. Paul McGann, huitième docteur dans Doctor Who, sera en effet présent à l’occasion des 50 ans de la série de science-fiction la plus longue au monde. Il sera accompagné de Marcus Hearn. Chercheur associé au Centre Télévisuel Historique de Cinéma et Télévision de Leicester ce dernier dévoilera son oeuvre Doctor Who : Les archives, qui racontent les étapes de la création de la série et font une analyse de chaque période et docteurs par thématique, avec des anecdotes de tournage. En fin connaisseur, il animera donc aussi la conférence « Doctor Who les 50 ans d’une série culte ». Pour ceux qui sont perdus dans les voyages dans le temps et l’espace, une deuxième série sera à l’honneur cette année. Avec 18 millions de téléspectateurs pour la quatrième saison, faisant de cette série la plus regardée de la chaine HBO, on ne présente plus l’épopée médiévale la plus populaire du moment. Oui, c’est bien Game of Thrones et l’acteur James Cosmo qui s’invite ce week end à Paris. Ce dernier, acteur connu pour ses rôles dans Highlander, Narnia et Trainspotting, interprète ici Jeor Mormon, le Lord Commandant de la Garde de la Nuit. Voyages spatio-temporelles ou fantaisie médiévale, il y en aura pour tous les goûts !

Et les geek se demandent où sont passés les jeux
Les organisateurs ont bien compris qu’il était impossible de parler de comic book, de science-fiction et de culture geek sans passer par la case « jeux vidéos ». C’est pourquoi, cette année, la programmation donnera une place importante au jeu phénomène « Mass Effect ». Vendu à plus de deux millions millions d’exemplaires, devenant ainsi l’une des meilleures ventes de la console Xbox 360, et 15 millions d’unités écoulées à travers le monde sur différents supports, il est un incontournable pour un gamer. Le Salon sera donc l’occasion de découvrir ce jeu mais aussi de rencontrer deux personnes indispensables à sa création : Rana McAnear et Luciano Costa. En effet, ils sont tout les deux des « face character », c’est à dire des mannequins faisant office de base sur laquelle vont ensuite se modeler les traits physiques des personnages et leurs mouvements. Ils pourront donc nous en dire plus sur un métier de l’ombre qui est pourtant essentiel au réalisme de « Mass Effect »

Mais encore?
Des éditeurs tels que : Peter Tomasi, responsable éditorial pour DC Comics sur des titres comme Starman, Green Lantern ou Batman; Andrea Sorrentino, dessinateur de l’adaptation du jeu vidéo God of War et de la nouvelle version de Green Arrow; et Alan Davis, véritable star dans le monde des comics depuis les années 80 qui signera son oeuvre rééditée, Miracleman. Mais aussi quinze conférences qui iront de la discussion sur l’avenir du comics au regard que celui- ci amène sur notre Histoire en passant par l’avis de spécialistes sur les super-héros et les vilains emblématiques. Si, après tout ça, vous n’êtes toujours pas satisfaits, sachez , pour les plus grands amateurs de culture geek, que vous pourrez aussi profiter d’ un concours de Cosplay et un « blind test du geek ».

Pour voyager dans le temps et l’espace, pour découvrir des univers et des galaxies « far far away » et pour côtoyer les super héros, il ne vous reste plus qu’à prendre vos places !

Paris Comics Expo
Espace Champerret – Place de la Porte Champerret, 75017 Paris
Samedi 22 et dimanche 23 novembre 2014
Billet un jour : 14 euros – Billet deux jours : 25 euros
http://www.pariscomicsexpo.fr/

A lire aussi:

Reprenez vos crayons et partez pour Angoulême!

Un pari littéraire : le Paris en toutes lettres

Le Festival Les passeurs de lumière: Même pas peur !

Coup d’œil au cinéma français : le 18ème Festival du Cinéma Francophone d’Albi

Voyage à travers l’Europe : le 16ème Festival du Cinéma Européen en Essonne

607, Le nombre Premier

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à