fbpx

Dimitri Casalli: l’Histoire Amputée

par

Par Régis Sully – bscnews.fr/ L’histoire de France de Dimitri Casali est tout sauf un manuel qui survolerait, comme tant d’autres le font, l’histoire de notre pays. Le titre est trompeur. Ainsi, la troisième République se réduit à la commune, à l’action de Gambetta,à l’aventure coloniale au travers de l’épopée de Savorgnan de Brazza, aux maréchaux Joffre, Foch, Pétain et enfin « à la figure complexe et fascinante» d’Aristide Briand. Rien sur l’affaire Dreyfus ou le 6 février 1934. Rien non plus sur le front populaire ou les accords de Munich . On l’aura compris le propos de l’auteur n’est pas de restituer le déroulement des faits mais plutôt de mettre l’accent sur les manquements graves aux yeux de Dimitri Casali de l’enseignement actuel de l’histoire.

Pour l’auteur, la quasi-disparition dans les manuels de certains personnages qui ont contribué à la grandeur de notre pays n’est pas fortuite, la volonté de passer sous silence l’action de certains grands hommes comme Louis XIV ou Napoléon est délibérée . Mettre l’accent sur l’esclavage, la traite négrière ou la décolonisation, bref sur tout ce qui culpabilise la France relève d’une stratégie singulière de notre pays. Pour l’auteur, l’affaire n’est pas anodine et de rappeler qu’on n’a rien trouvé de mieux que l’histoire pour construire l’identité collective, d’où sa démarche pour réhabiliter le passé glorieux de notre pays afin de forger une communauté solidaire en la rendant fière de son passé. Livre passionnant même si on ne partage pas les perspectives de Dimitri Casali, car il oblige le lecteur scrupuleux à réfuter, bref à entamer par delà le livre un dialogue fructueux avec l’auteur. D’autant que certains points de vue risquent de heurter. Ainsi, une page sur la «supercherie de la commune» mérite un petit moment de réflexion, d’autant plus que Thiers est réhabilité. Les «leçons perdues de l’histoire de France» à la fin de chaque chapitre sont passionnantes. Sous forme de notes, l’auteur fait des mises au point fort instructives. Citons-en quelques unes: Charlemagne, héros français ou allemand? Après Bouvines : naissance de la nation France. Enfin la plus savoureuse, sans vilain jeu de mots, à propos du mythe du bon sauvage où l’auteur relate la mésaventure de Marion Dufresne qui en explorant la Nouvelle Zélande sera dévoré, lui et son escorte par les bons sauvages Maoris. A lire donc d’autant plus que le livre est accompagné d’une remarquable et abondante iconographie.

L’histoire de France /De l’ombre à la lumière


Auteur : Dimitri Casalli
Editions Flammarion
35,00 euros

A découvrir aussi:

L’Encyclopédie de la grande guerre

L’Europe barbare :  » l’histoire d’un continent qui sombre dans l’anarchie »

L’Allemagne sous la lumière crue de la fiction

Exercices de survie : le dernier ouvrage de Jorge Semprun

Marie-Pierre Rey narre une singulière rencontre franco-russe

Verdun : l’édification d’une légende ?

Henri Giraud: la patrie chevillée au corps

Découvrir la Grande Guerre autrement

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à