fbpx

Une nouvelle amie: chronique d’un deuil pas comme les autres

par

Par Ewa Crétois-bscnews.fr/Claire et Laura sont amies à la vie à la mort. Depuis l’enfance elles sont inséparables. Depuis le premier jour où elles se sont rencontrées elles ne se sont jamais quittées. Aujourd’hui Laura vient de mourir, laissant derrière elle David, son mari, et sa petite fille, Lucie. Avant qu’elle ne meure, Claire avait fait une promesse à Laura, celle de veiller sur David et Lucie. Un jour alors qu’elle se rend chez David, reclus depuis la mort de sa femme, la jeune femme trouve ce dernier habillé en femme, Lucie dans les bras. Cet érotisme morbide n’est pas sans alerter Claire, qui ne peut se résoudre à laisser David en proie à une telle déviance.

C’est pudiquement que la caméra filme les errances, mais aussi les différences, de Claire et David. François Ozon appuie sur les zones sensibles de notre société. Le travestissement dans ce film n’est qu’un moyen utilisé pour aborder la différence de l’autre. Comment vivre dans un monde qui accepte mal ou (si) peu la différence ? « On nous dit toujours, enfant, que les garçons naissent dans les choux et les filles dans les fleurs. Je dois être né dans un chou-fleur » dit David, un Romain Duris magistral. Récit d’un deuil atypique, flirtant subtilement avec la comédie et le drame, Une nouvelle amie est tout à la fois un film complexe et réflexif, une sorte de conte à l’univers hitcockien et un OVNI intéressant qui ne laissera pas indifférent.

Une nouvelle amie
Date de sortie : 05 novembre 2014
Réalisateur : François Ozon
Durée : 1h45 min
Comédie dramatique
Avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz…


Une nouvelle amie
Une nouvelle amie Bande-annonce VF

A lire aussi:

Quand vient la nuit : l’admirable Tom Hardy dans un conte urbain noir dérangeant

Les opportunistes : le portrait d’une Italie vénale et jamais satisfaite

Gone Girl : la dissection post-mortem d’un mariage au goût d’inachevé

La légende de Manolo : un conte folklorique sur les airs de Placido Domingo

Saint-Laurent de Bertrand Bonello : un biopic peu convaincant

Des chevaux et des hommes: un très beau film baroque venu d’Islande

Fastlife : Peut-on briller éternellement?

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à