fbpx

Nicolas Meyrieux, idéal pour une soirée conviviale et drôle

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ S’il y avait un seul One Man Show à ne pas rater lors de l’édition 2014 du festival OFF d’Avignon, c’est bien celui de Nicolas Meyrieux ! Mais, que les malchanceux qui seraient passés à côté se rassurent : des séances de ratrappage sont organisées tous les mercredi à 21h30 à la Comédie des Boulevards à Paris ! Et si son nom ne vous dit rien, ça risque fort de ne pas durer.

Ce jeune homme naturel, sympathique et drôle (c’est mieux !) a de quoi nous faire passer un très très bon moment en sa compagnie ! Au programme : des sketchs modernes et rythmés, des thèmes actuels et variés, une énergie absolument communicative, de la bonne humeur à ne plus savoir qu’en faire, et un sens de l’improvisation affuté ! La fidélité, l’hypersexualisation, l’écologie, l’éducation, le suicide, la politique… Autant de thèmes, certes classiques, mais traités sans tabou, avec intelligence, finesse et originalité pendant 70 minutes qui passent beaucoup trop vite ! Avec une mention spéciale pour le sketch du dealer d’eau minérale et les imitations de qualité qui mettront vos zygomatiques à rude épreuve !

Nicolas Meyrieux s’attache à créer un rapport amical et complice avec son public, à tel point qu’on a davantage l’impression d’être à une soirée entre amis (à condition d’avoir des amis drôles évidemment !) plutôt que dans une salle de spectacle. Les interactions entre la scène et la salle sont d’ailleurs nombreuses, toujours pertinentes, et créent une atmosphère des plus chaleureuses et conviviales.

Un spectacle tout public et très prometteur, sans temps mort, à voir et à revoir sans hésiter !

Dans quel monde vit-on ?
One Man Show de Nicolas Meyrieux

– Tous les mercredi à 21h30 à la Comédie des Boulevards ( Paris -2ème) – Représentations terminées

– Tous les Samedis à 20h00 à partir du 04 Avril 2015 au Théâtre de la Contrescarpe ( 5 rue Blainville 75005 Paris )

A voir aussi ( ou pas…):

Un mardi en novembre: par delà la mort et la maladie, la vie continue…

Célimène et le Cardinal? Attention: « pièce précieuse »!!

Huis Clos de Sartre? Une coloc infernale!

Jean Tardieu: vaudevilles miniatures et détournements de langage

Pascal vs Descartes: double joute chez les Mesguich!

La nouvelle pièce de Lilian Lloyd va vous faire lâcher prise!

« >http://www.bscnews.fr/images/theatre2/meyrieux.jpg}

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à