fbpx

Les Francophonies en Limousin: une 31ème édition placée sous le signe de la création

par

Par Ewa Crétois- bscnews.fr/ Né en 1984 à l’initiative de Pierre Débauche, alors directeur du Centre Dramatique National du Limousin, afin de promouvoir le théâtre contemporain de langue française, le festival «Francophonies en Limousin» s’est imposé comme l’un des hauts lieux de la création francophone.

C’est ainsi que chaque automne à Limoges (Haute-Vienne), on célèbre la richesse et la diversité de la création francophone. «Les Francophonies en Limousin» s’emploie à lancer la saison d’une manière originale. Chaque année est confié à un artiste la direction d’un projet de création, ouvert aux amateurs. Ces trois dernières années, c’est autour de l’univers de la danse que notre planète francophone a tourné. Le 24 septembre2014, ce seront le théâtre et la musique qui lanceront le coup d’envoi de cette 31ème édition.Ce projet à la fois musical et théâtral, un oratorio, a été confié à Marcel Bozonnet. Ancien directeur du Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, ex-administrateur de la Comédie-Française, l’acteur a convié le musicien-percussioniste Richard Dubelski à réaliser la partie musicale pour créer « Jamais mon coeur n’a retiré sa bienveillance à la ville d’Alep »: comédiens, chanteurs, et musiciens se sont réunis pour ce chant de solidarité à la ville d’Alep à l’heure où la loi du Talion sévit encore et toujours. Place forte de la rébellion syrienne, la ville d’Alep fait l’objet d’intenses bombardements depuis plusieurs mois maintenant, causant une fuite massive de la population syrienne. A la Une des médias, le siège de la ville d’Alep, les difficultés sanitaires, les bombardement de l’aviation syrienne sur les zones rebelles des quartiers Est .Trois ans après le meurtre du jeune Hamza Al Khatib, icône de la contestation populaire, au printemps 2011, le peuple syrien reste et demeure sous le joug d’un Al-Assad, bien décidé à rester au pouvoir.

On saluera la présence de l’auteur à succès Laurent Gaudé, Goncourt des Lycéens pour « La mort du Roi Tsongor », qui s’engage sur la voie inattendue de l’opéra circassien en partenariat avec l’Opéra Théâtre et le pôle Sirque de Nexon. « Daral Shaga » scellera la rencontre entre les acrobates de la compagnie belge Feria Musica, mais aussi des chanteurs lyriques et musiciens classiques. « Daral Shaga », dont le livret a été écrit par Laurent Gaudé, c’est l’histoire d’un mur qui sépare deux mondes, qui sépare deux entités l’une de l’autre, « de l’autre côté, la vie est possible ». C’est l’histoire d’un mur que certains franchissent, mais que beaucoup n’atteignent jamais, un mur qui les sépare de tout, mais surtout de la liberté. « Lorsque nous arrêtons d’autres continuent, lorsque nous abandonnons d’autres s’acharnent ». « Daral Shaga », opéra circassien, narre l’histoire de la jeune Nadra, de son père et d’un émigré : leur périple, leur perte d’identité et de repères.

Les « Francophonies en Limousin », c’est 17 pièces de théâtre qui seront données, dont 6 créations et 3 en première nationale, et un spectacle de danse de DeLaVallet Bidiefono, pionnier de la danse contemporaine au Congo-Brazzaville, « Au-là ». Mais ce sont également 6 concerts de musique du monde, aux horizons divers et variés et, comme chaque année, des lectures et des rencontres d’auteurs.

La programmation en un clin d’oeil

24 sept | Jamais mon coeur n’a retiré sa bienveillance à la ville d’Alep | Marcel Bozonnet & Richard Dubelski (Oratorio)

Théâtre

25 et 26 sept | Daral Shaga | Laurent Gaudé (Opéra cicassien)
25, 26 et 27 sept | La constellation du chien | Pascal Chevarie (théâtre)
26 et 27 sept | En attendant Godot | Jean-Lambert Wild (théâtre)
26, 27 sept et 3 oct | Le Kung-fu | Dieudonné Niangouna (théâtre)
26 et 27 sept | Cantate de guerre | Larry Tremblay & Harvey Massamba (théâtre)
27 et 28 sept | La ronde de nuit | Hélène Cinque (théâtre)
29 sept et 1er oct | M’appelle Mohamed Ali | Jean Hamado Tiemtoré (théâtre)
29 et 30 sept | Yukonstyle | Armel Roussel (théâtre)

Musique

25 sept | Klô Pelgag (musique)
26 sept | Mwezi WaQ. | Soeuf Elbadawi (musique)
28 sept | Ray Lema VSNP quintet (musique)

Danse

4 oct | Au-delà | DeLaVallet Bidiefono (danse)

La programmation un un clic: http://www.lesfrancophonies.fr

A lire aussi:

Chalon-sur-Saône : l’Espace des Arts et sa nouvelle saison aussi riche qu’éclectique

Les Nuits de la Terrasse et del Catet : Béziers, la culture est à ta porte !

François Noël : « J’ai un goût particulier pour la danse contemporaine »

Jazz à Sète : une programmation prestigieuse au Théâtre de la Mer

28e édition du festival Chalon dans la rue : Ruée vers l’art

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à