fbpx

Détours du Monde: au carrefour des cultures au pays du Gévaudan

par

Par Ewa Crétois- bscnews.fr / Dans le pays du Gévaudan, au creux des montagnes de la vallée du Lot, sur un promontoire rocheux: Chanac. Site pittoresque aux rues abruptes et murs de pierres érodés, cette commune allie préservation du patrimoine, et modernité.

C’est dans ce cadre historique que se tiendra la 11ème édition du festival de musiques du monde: Détours du Monde les 17,18 et 19 juillet prochain. Festival libre, à la programmation exigeante mais populaire, Détours du Monde vous emmène à l’assaut du Monde tel que vous ne l’avez encore jamais vu. Le coeur du périple ? la musique. Un ticket pour un voyage au coeur des sens et l’esprit vous attend en terres chanacoises. Parrainé par l’acteur franco-sénégalais Richard Bohringer, le président du festival l’Aïr au Niger et le paysan-écrivain humaniste: Pierre Rahbi, ce projet associatif, a vu le jour dans l’optique de favoriser les échanges entre les différentes cultures et le lien social intergénérationnel. Aujourd’hui la world music est de plus en plus plesbicitée et semble avoir acquis ses lettres de noblesse. Le brassage des musiques du monde et leur proximité par le biais de la rediffusion discographique ont contribué à sensibiliser les auditeurs, avertis comme néophytes, à d’autres esthétiques musicales.

On saluera la présence du claviériste malien Cheick Tidiane Seck: musicien de l’ombre qui a longtemps accompagné et donné la réplique aux plus grands comme Jimmy Cliff, Charlie Parker…Pivot de la scène malienne contemporaine, il offre un spectre sonore, vaste comme le monde, en mixant les sonorités mandingues à celles du jazz, de la funk, et du R’n’b, ses racines flirtant dans un tourbillon de métissage. On le retrouvera en compagnie d’un autre artiste, toujours d’origine malienne, monument du rap français, esthète du flow et du mot: Oxmo Puccino. Ces deux pointures de la musique du monde seront réunies, le 18 juillet sur la Scène des Possibles, et chanteront de concert leur amour à la note bleue.
France et Maroc se mêleront en un quartet étonnant avec le musicien, et compositeur Titi Robin qui a décidé de prolonger sa collaboration avec le talent gnawa marocain: El Mehdi Nassouli. Ouvert à la fusion des genres, ce jeune prodige a participé à bon nombre de projets et résidence musicales, et a également travaillé au côté des grands de la world music tels qu’Alpha Blondy, Sami Waro…Dengue Dengue Dengue, mascarade multicolore déjantée des tropiques, sera aussi de la partie avec leur cumbia électronique et psychédélique qui ne cesse d’enflammer leur public. Issu de la scène alternative-clubbing de Lima, ce groupe péruvien est le fruit d’un mélange éclectique et réussi, alternant entre une musique traditionnelle de la jungle et des rythmes urbains frénétiques.
Chanac devient, le temps d’un week-end festif, le carrefour de toutes les cultures pour le plus grand plaisir des aventuriers musicaux.

Les immanquables

>Jeudi 17 juillet 2014 : Ouverture du festival PROJECTION DU FILM LIP: L’imagination au pouvoir
>Vendredi 18 juillet 2014 : Scène des possibles Titi Robin & Mehdi Nassouli (France/Maroc)
>Vendredi 18 juillet 2014 : Scène des possibles Cheick Tidiane Seck ft Oxmo Puccino (Mali)
>Samedi 19 juillet 2014 : Scène des possibles Clinton Fearon & the Boogie Brown Band (Jamaïque)

Site officiel du festival: http://www.detoursdumonde.org/

A lire aussi:

Suresnes : la saison 2014/15 du Théâtre Jean Vilar

Catherine Marnas et sa première saison optimiste au Théâtre national de Bordeaux Aquitaine

Festival du Film italien de Villerupt : Venga subito !

TRAVERSEES TATIHOU 2014: Quand la mer se retire, le public arrive

Festival La Route du Sirque : un chapiteau dans le limousin

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à