fbpx

Quand la BD ne sait plus à quel sein se vouer

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Allez, on est prêt à parier que ce petit ouvrage va être en rupture de stock avec plus de rapidité qu’il n’en faut pour être champion du monde . Il faut dire que Guillaume Bianco s’est appliqué à nous restituer tout le plaisir innocent et délicieux qu’il prend à contempler les seins des filles.

Tout, tout, tout, vous saurez tout – ou presque- sur les étourdissements adolescents et adultes de l’auteur de bd-poète face à la découverte d’un bout de téton, de la courbe d’un joli nichon bien rond,d’une mamelle généreuse, d’un délicat  » œuf au plat »... d’anecdotes espiègles en dissertations conceptuelles délirantes, on se promène d’un bout à l’autre de ce petit carnet intime en riant et oui…on l’adopte immédiatement et l’on a envie de le partager parce que vraiment, à l’orée de l’été, à l’heure où une ribambelle de tétés va s’exhiber sur les plages, il est plus que temps de s’interroger sur un sujet aussi important: d’où vient la fascination des hommes pour les seins?
L’auteur de Billy Brouillard, Mastodonte, Zizi Chauve-souris ouvre sa série des Carnets Secrets de Guillaume Bianco avec un thème généreux et universel qui ouvre l’appétit et donne déjà envie de dévorer tous ceux qui suivront! Un carnet au propos intelligent au sein de l’humour!

Les seins
Série: Les carnets secrets de Guillaume Bianco
Editions: Shampoing
Auteur: Guillaume Bianco
Parution: 7 mai 2015
Prix: 9,95€

A lire aussi:

Paris, Paris, quand tu nous tiens!

Les multiples visages du Caire

Les fantômes : une encyclopédie curieuse de Guillaume Bianco

Raconte-moi Léonard de Vinci…

Malpasset : quelques cases pour ne pas oublier!

La société du spectacle passée au vitriol

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à