fbpx

Profs & Cie? Une joyeuse immersion dans les coulisses de nos chers enseignants!

par

Par Florence Gopikian Yérémian – bscnews.fr/ Quel élève n’a jamais rêvé de s’immiscer en douce dans le QG des profs de son école? Avec Prof & Cie, c’est chose faite: cette petite pièce divertissante et « politically incorrect » vous ouvre grandes les portes de la salle privative des enseignants du lycée Palissy.

Entre un fan de M. Pokora reconverti en prof de maths, une nymphomaniaque de soixante ans initiant les jeunes à la philo et un « English teacher » lisant sous-cape le Figaro, le premier tableau est presque dressé. Ajoutez-y une jolie Lolita fraichement débarquée de sa Bretagne natale pour inculquer l’histoire-géo à des élèves de Terminale et le spectacle peut enfin commencer.
Le temps d’une heure vous allez découvrir que le quotidien des enseignants n’est pas aussi simple qu’on le conçoit. Dans ce vivier terrible de l’éducation nationale, les femmes se crêpent régulièrement le chignon, les hommes ne cessent de les draguer, les vieux maîtres dénigrent mesquinement les nouveaux venus et tout ce beau monde mange, râle, travaille et couche ensemble sans la bénédiction du proviseur. Entre les grèves à répétition, le harcèlement moral des élèves et les mobilisations pour l’absence de mayonnaise à la cantine, le metteur en scène Cédric Cizaire vous invite à faire le tour d’une année scolaire en compagnie de ces pauvres profs : de la rentrée des classes aux voyages linguistiques en n’omettant pas le mythique conseil du troisième trimestre, tout est passé en revue. On regrette que la pièce ait du mal à décoller pendant le premier quart d’heure mais, à l’exemple des gamins qui mettent un certain temps à trouver leur rythme dans les cours de récrés, il faut laisser le temps aux quatre acteurs de se chauffer. À partir du moment où ils atteignent la même longueur d’onde et commencent à s’amuser sur scène, le fou rire se répand automatiquement dans la salle. Tels des ados carburant au coca-mentos, ces énergumènes s’agitent, se bécotent, se chamaillent et se foutent ouvertement des parents d’élèves autant que du gouvernement.
Pour nous mettre en immersion totale aux côtés de ces archétypes du corps professoral, chacun des comédiens y va de sa composition. Philippe Vasseur se construit un rôle sympathique (Jean-Phil) qui gagne en texture au fil du spectacle: passant du stade de l’obsédé addict à Youporn à celui du quadra-gay totalement épanoui, il assume de bout en bout les facettes de son personnage. A l’inverse, Cédric Cizaire a un débit un peu trop rapide pour jouer les profs d’anglais au cœur tendre, il lui faudrait être plus cool et plus décontracté pour convaincre d’avantage les spectateurs. De son côté, la jeune Amélie Chavaudra nous fait étrangement songer à une copie de Lindsay Lohan dont la fierté et le caractère auraient été forgés par l’érosion des côtes bretonnes. Dominant ce jeune trio plein de candide énergie, la « matriarche » Emmanuel Clove est étonnement celle qui décape le plus. Tout droit sortie de son Cougarland, elle nous taille dans le vif le portrait d’une vieille prof de philo totalement décomplexée! Avec ses reparties grinçantes et ses tendances sado, elle fouette ardemment le public au sens propre autant qu’au sens figuré!
Même si la pièce abuse un peu trop des clichés et des jeux de mots ringards (on apprécie quand même « tutube »), elle a le mérite de nous faire rire en nous rappelant que ces scènes et ces dialogues sont certainement issus d’une irrémédiable réalité. Qu’ils soient stupides, menteurs ou désespérés, ces profs ressemblent comme deux gouttes d’eau aux nôtres ou à ceux de nos enfants: ce sont les seuls et authentiques produits que puisse encore nous fournir l’éducation nationale!! La question du choix ne se pose donc plus: Prof & Cie? Mieux vaut en rire!

Prof & Cie
Une comédie de Cédric Cizaire
Avec: Cédric Cizaire, Philippe Vasseur, Béatrice Costantini/Emmanuelle Clove, Jéromine Chassériaud, Amélie Chavaudra

Comédie Contrescarpe
5, rue Blainville – Paris 5e

Jeudi, vendredi, samedi à 21h30
Dimanche à 18h
Réservations: 0143262560
Bande Annonce : http://youtu.be/pHEtoZA7Oe4

Au Festival d’Avignon Off 2014 – Théâtre de l’observance – 17h30

A lire aussi:

Quand le théâtre aborde le décès d’un enfant avec un hyperréalisme bouleversant

Le cavalier seul : une étrange épopée qui ramène enfin Marina Vlady sur les planches!

Molière réincarné en conférencière? Une farce bipolaire !

Qui est Qui? Une pièce « coup de jus », idéale pour recharger vos batteries!

}

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à