fbpx

Paris, Paris, quand tu nous tiens!

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Ah Paris! Que d’agitation et de monde pour une jeune femme fraîchement débarquée de province! Constance Deprez vient d’échapper du couvent auquel ses parents, maintenant défunts, l’avaient condamnée après qu’elle ait accouché suite à une union illégitime.

C’est l’heure pour la jeune femme de retrouver l’enfant qu’on lui a enlevé et elle est prête à tout, même à engager des voyous pour un rapt sordide . Dans un Paris bouillonnant de fin du XIXeme siècle, elle va rencontrer un adolescent des rues, nommé Darius, et son célèbre protecteur, le caricaturiste André Gill. Ces trois personnages réussiront-ils à retrouver le fils de Constance? L’enfant aura-t-il envie de suivre sa mère, aux revenus modestes, et de quitter la vie privilégiée et aisée que lui offre sa famille d’adoption? Constance trouvera-t-elle sa place dans ce Paris bourdonnant et frénétique?
Une histoire poignante où l’amour est aussi sincère que violent et dont aucun des principaux protagonistes ne sortira indemne. Une fresque romanesque passionnante, au scénario pertinent et au graphisme attrayant. La belle Constance irradie de fragilité gracieuse sous le pinceau de Marie Jaffredo et l’on se promène avec plaisir dans le Paris des grands travaux d’Haussmann. On y croise ainsi Émile Zola, Paul Cézanne, Édouard Manet, Claude Monet, Auguste Renoir, Nadar et l’on se plait à côtoyer cette compagnie d’artistes passionnés et à brûler d’impatience avec eux en espérant l’élection de Léon Gambetta comme député.
Un one-shot de qualité où l’on entend battre le cœur de la Seine et des parisiens lorsqu’une jolie marchande de fleurs les aborde avec ses bouquets colorés…un album de saison, même si le drame guette!

Les damnés de Paris
Scénario: Michaël Le Galli
Dessins et couleurs: Marie Jaffredo
Editions: Vents d’Ouest
Prix: 22€

A lire aussi:

Les multiples visages du Caire

Les fantômes : une encyclopédie curieuse de Guillaume Bianco

Raconte-moi Léonard de Vinci…

Malpasset : quelques cases pour ne pas oublier!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à