fbpx

Les Mioches? Une pièce thérapeutique pour mères en phase de régression

par

Par Florence Gopikian Yérémian –bscnews.fr/ Une vendeuse, une fonctionnaire et une employée de bureau. Trois femmes actives ayant pour second emploi celui de « maman ». Entre les couches, les repas et les divorces, ces génitrices sont au bord de la crise de nerfs et osent enfin avouer l’indicible: elles n’aiment pas leurs enfants!

A coups de psy, de Dolto et de discussions de couples, elles tentent d’évacuer leur mal être mais leurs mioches demeurent insupportables: ils mutilent des insectes, parlent de « pénis » et ne cessent de les oppresser de questions! Face aux spectateurs que nous sommes l’occasion est enfin venue pour ces « Mater Dolorosa » d’extérioriser leur haine et de crier courageusement: « A bas nos enfants!!! »
Au fil d’une série de sketchs, les trois comédiennes mettent ainsi en scène toute une palette de situations plus que familières: des mamans trainant leurs progénitures dans des castings infernaux, des papas gazouillant ridiculement devant leur bébé ou des enfants surdoués rabaissant leurs parents totalement incultes…
A travers ces petites caricatures, cette comédie tente de placer sa mauvaise graine au sein des grands principes de l’éducation: passant en dix secondes du complexe d’Electre à celui d’Oedipe, elle nous offre un regard pathétique sur les familles recomposées, la régression mentale des femmes après l’accouchement et l’étrange évolution psychologique des enfants d’aujourd’hui.
L’idée de cette pièce est simple mais très bonne. On regrette donc que les actrices s’y amusent plus que le public. Hormis la caractérielle Géraldine Germanaud qui dynamise la scène avec ses saillies cyniques et son autodérision, tout le reste ne vole pas haut: les textes sont légers et superficiels ; quant au jeu, il tient vraiment de l’amateurisme. On aimerait voir d’avantage d’insolence, s’attacher à un véritable fil directeur et entendre une myriade d’anecdotes plus originales.
A l’exception de quelques mères « overstressed » qui trouveront cette comédie thérapeutique, peu de spectateurs s’y reconnaitront… A améliorer !

Les mioches
Une comédie d’Anne Didier
Avec Aurélia BM, Anne Didier, Géraldine Germanaud et Nathalie Mathieu

Théâtre Gymnase Marie Bell
38, boulevard Bonne Nouvelle – Paris 10e

Jusqu’au lundi 30 juin 2014
Les lundis à 20h
Réservation: 0142467979

A lire aussi:

Festen : une pièce qui ne faiblit pas

Court sucré ou long sans sucre ? : la question de l’amour au travail…

Emilia: parfois le mal d’amour peut devenir meurtrier….

Clôture de l’amour : une brillante performance dont vous ne sortirez pas indemne

L’expérience civilisatrice des Jésuites du Paraguay: un drame de conscience

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à