fbpx

La société du spectacle passée au vitriol

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Rosko est un policier privé pour P.Pol. Lorsqu’il réussit à mettre la maison sur Per Svenson, un abominable tueur en série à la gueule d’ange qui se surnomme  » le rédempteur », on l’empêche d’appuyer sur la gâchette et d’en finir.

Alors que Svenson s’approche du couloir de la mort, Pimento T.V demande aux téléspectateurs de voter sur le type de mise à mort que devra endurer le meurtrier : Combustion, dénucléarisation, douche acide? Cependant les producteurs de la chaîne ont fomenté un plan pour augmenter encore leur taux d’audience : et s’ils orchestraient la fuite du tueur en série et, en s’arrangeant pour tout maîtriser à distance, offraient quelques heures de grand spectacle et de frissons aux téléspectateurs?
Zidrou place ce polar dans un futur effrayant où les médias ont la main mise sur tout et où le divertissement est devenu le maître-mot d’une société ultra-libérale. Sans mœurs, décadent, le monde qu’il dépeint fait froid dans le dos… les dessins de Kispredilov soulignent avec justesse la noirceur et le cynisme du propos et le tout annonce une série prophétique de qualité !

Titre de la série: Rosko
Tome 1: Per Svenson doit mourir aujourd’hui
Collection: Machination
Scénario: Zidrou
Dessins et couleurs: Alexei Kispredilov
Editions: Delcourt

A lire aussi:

Moderne Olympia : une adaptation délirante et drôle de West Side Story au Musée d’Orsay

Bégaudeau / la gent féminine : 0 – 1

Gai(e)s Friendly !

Ma révérence :  » Pour le reste, on verra plus tard »

La princesse des glaces : même les secrets les plus enfouis finissent par ressurgir!

A l’origine des contes ou quand le neuvième art revisite les classiques avec talent

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à