fbpx
tutu poane

Tutu Puoane : une chanteuse sudafricaine à la voix lumineuse

Propos recueillis par Nicolas Vidal – bscnews.fr/ photo : Boet Hehuat / La chanteuse sudafricaine Tutu Puoane revient avec un second album « Breathe» qui sonne comme un joli pied de nez au destin depuis sa naissance dans un Township de Pretoria. Tutu Puoane à la lumière de son talent et à la force de ses convictions s’impose comme l’une des voix à suivre dans le jazz vocal.

propos recueillis par

Comment s’est passée votre rencontre avec le jazz, Tutu Puoane ?
J’ai grandi dans un township où le jazz était considéré comme une religion. Je ne pouvais pas y échapper. Ma mère et ses oncles étaient et sont toujours des amateurs de jazz. J’ai été bercé par cette musique alors que je n’étais qu’une enfant qui a grandi entre deux cantons de Pretoria appelés Atteridgeville et Mamelodi.

Quelles sont vos influences musicales ?

J’aime de nombreux genres de musique. Et depuis que je suis maman, mes enfants influencent également ce que j’écoute.

Pouvez-vous nous révéler les secrets de cet album « Breathe » ?
Des secrets? Il n’y a pas de secrets. Certaines chansons sont écrites par mes amis du groupe et certaines sont des chansons que j’aime depuis longtemps.

Que représente cet album dans votre carrière ?
La musique est la force motrice jusqu’à présent de cet album et de mon travail. À l’avenir j’aimerais vraiment jouer dans une pièce de théâtre, art qui, bien sûr, ne fait pas encore partie de ma carrière.

On comprend rapidement que cet album a été inspiré par l’amour. Pourquoi ce choix ?
C’est un choix évident que de penser que l’amour est partout. Je vois dans la façon qu’à mon mari de cuisiner tant il le fait avec amour, jusqu’à la façon dont il en parle. L’amour est la seule force que tous les êtres humains désirent pour être heureux.

La plupart des textes vous appartiennent. Comment écrivez vos chansons ? Avez-vous une façon personnelle de travailler ?
Les mots peuvent venir de n’importe où. Parfois, tout ce qu’il faut, c’est une idée pour obtenir un sujet, et puis une fois que j’ai un sujet, le reste vient plus facilement. La seule faiblesse, je suppose, c’est que je ne peux pas écrire que sur des choses que je n’ai pas vécu personnellement. J’aimerais avoir le talent d’écrire sur des situations ou des émotions qui me sont étrangères.

Quelle est l’importance des musiciens qui vous entourent dans votre carrière ?
Je cherche toujours à m’entourer de musiciens qui ont beaucoup plus d’expérience que moi. Puis ils doivent être des gens agréables et sympathiques.

Pouvez-nous en dire plus sur ce projet avec The Royal Flemish Philamornic et Bert Joris ?
Je suis tellement excitée à propos de ce projet. C’est vraiment un rêve devenu réalité pour moi. J’adore le son d’un orchestre en direct? Bert Joris écrit des arrangements très étonnants pour ce projet. Il a pris quelques-unes de ses chansons et des miennes The Royal Flemish Philamornic. Mon rêve est de faire le tour du monde en interprétant ce répertoire avec différents orchestres.

Si vous deviez définir votre album « Breathe » en deux mots, quels seraient-ils ?
Mmmmm, c’est difficile ! Je suppose que je dirai, Soulful & Beautiful !

Où pourra-t-on vous voir sur scène dans les prochaines semaines ?
Je souhaiterais pouvoir vous dire que je viendrai jouer en France bientôt mais malheureusement ce n’est pas le cas. Il n’est pas très facile pour moi de me produire en France. Car je ne parle pas et je ne comprends pas le français. J’ai quelques concerts prévus en Belgique, à Anvers en Mars et en Hollande. Je joue à Amsterdam en Mars. Dès que j’aurai un concert en France, vous serez les premiers à le savoir.

Breathe
Tutu Puoane
(SoulFactory)

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à