Myriam Boyer : une Fréhel émouvante

par
Partagez l'article !

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ « Pervenche » se souvient encore des minutes bénies où son amoureux partageait avec elle les soirées mondaines, le succès et l’insouciance de ceux à qui tout réussit.

Partagez l'article !

Mais le fantôme de Maurice vient maintenant la hanter toutes les nuits et il joue avec sa fragilité, donne des rendez-vous à Mistinguett juste en bas de son immeuble et, inconsolable et brisée, elle ne trouve que l’alcool pour oublier.
Elle, c’est Fréhel, de son vrai nom Marguerite Boulc’h, fille d’un couple de bretons dont la mère, concierge,se livrait parfois à la prostitution, …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à