La maladie de la mort : une quête hautement métaphorique où le numérique prend une place de taille

par
Partagez l'article !

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ C’est d’abord le bruit des vagues qui se fait entendre. Puis, la lumière, douce, accompagne le déplacement lent, silencieux et grâcieux d’une jeune femme légèrement vêtue tout autour de la scène.

Partagez l'article !

La voix grave d’un homme, présent – lui – sur le bord de la scène, vient rompre ce silence en lisant des morceaux du texte de Marguerite Duras dans lequel la jeune femme habite au présent. Ce sont ainsi deux voix, deux temps qui s’entremêlent. Autour de la scène, deux autres hommes s’occupent à créer – depuis leurs pupitres de contrôle – …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à