fbpx

Philippe Huet et ses égarés de la plage

par

Par Marc Emile Baronheid – bscnews.fr/ Bon an mal an, Albin Michel forme un vivier d’auteurs français privilégiant l’efficacité hexagonale aux déferlements pétris de bonnes intentions anglo-saxonnes.

Dernier en date des joyaux : Pierre Lemaitre, passé depuis dans la salle de bal des gens bien. Qu’à cela ne tienne, d’autres assurent la garde, à commencer par le roman noir selon Philippe Huet et son célèbre Gus Masurier, journaliste peu repenti et amoureux ondoyant, l’un n’empêchant pas l’autre. Désormais « affairé à ne rien foutre », Gus imaginait passer un week-end de charme en sémillante compagnie. C’était avant l’échouage, pratiquement sous les fenêtres de l’hôtel, d’un porte-conteneurs battant pavillon belge, et le pillage populaire de la cargaison vomie par le bateau. Parmi les amateurs, les frères Mahé, amis d’enfance de Gus et mauvais garçons notoires, venus s’approprier un lot de motos neuves. Tout le monde ignore que les engins abritent une cargaison particulièrement précieuse, que ses propriétaires anversois veulent récupérer à tout prix. Quelques méchants débarquent et ont tôt fait de remonter la piste Mahé Gus avait mal chassé son naturel fouineur ; il revient au galop, preuve qu’on ne doit jamais dire fontaine … Huet et sa bonne ville du Havre forment un couple toujours amoureux et solidaire, pas encore menacé par la glu de l’habitude mais traversé au contraire par les fulgurances de la passion. Tout au plus peut-on y déceler des tendres élans nostalgiques, ces pattes d’oie de l’écriture.

« Les égarés de la plage »
Philippe Huet, Albin Michel,
Prix: 19 euros

A lire aussi:

En cas de forte chaleur : une simple histoire de famille irlandaise…ou presque !

La passion amoureuse aux trois trésors

Marianne Maury Kaufmann : Dédé, enfant phare

Giulio Minghini : Tuer le tyran

À nous deux, Paris : la disgrâce d’un narcisse

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à