fbpx

Angoulême 2014 : lancement réussi de la 41ème édition du Festival International de la bande dessinée

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr/ Cette 41ème édition du Festival d’Angoulême vient d’être lancée et promet un nouveau millésime riche en découvertes et en surprises dessinées.

Dans ces temps sombres pour la culture en général, le festival, à lui seul, nous réconcilie avec l’idée même que la culture peut encore compter sur un public fidèle, passionné et curieux. Avant même l’inauguration officielle de ce premier jour, le très riche programme de conférences, de rencontres et d’expositions du festival suscite un vif intérêt auprès du public et les amphithéâtres sont déjà pris d’assaut par de très nombreux amateurs de bandes dessinées. Malgré un temps maussade, les allées du Festival International de la Bande Dessinée (prononcez FIBD) se remplissent petit à petit au fil des heures et devraient atteindre un taux de remplissage maximal d’ici dimanche avec la présence de milliers de fans de bande dessinée.
Même si une polémique récente autour des votes au sein du jury anime beaucoup la scène médiatique, l’affluence devrait être une nouvelle fois remarquable pour un festival qui ne cesse d’être un modèle d’organisation, de programmation et d’attraction forte pour les autres manifestations culturelles françaises. Chaque succès a ses rançons.

Coté conférences, on vous recommande notamment « plagiats et pompeurs » , présentée et animée, en notes savantes de musique et d’humour, par Bernard Joubert qui sera rejouée samedi à 16h30 ; en planches et en bonne humeur, on découvre combien sont nombreux les dessinateurs qui se sont adonnés( et s’adonnent toujours?) à la technique de la décalque ; c’est l’occasion de réfléchir à la distinction entre parodie, contrefaçon, hommage, mode d’une époque, plagiat mais aussi de s’interroger sur les raisons pour lesquelles la plupart des auteurs ne râlent pas et n’intentent pas de procès aux « copieurs »…

Scoop du jour: Le groupe Delcourt Soleil et l’école Brassart viennent d’annoncer le lancement en octobre 2014 de la création d’une école de bande dessinée privée, l’Académie Brassart Delcourt : la première promotion compterait 25 élèves. Reste encore à y trouver un lieu. Zep sera le parrain de cette nouvelle école du neuvième art parisienne, l’ABD. A suivre donc!

Le site officiel du festival pour découvrir l’intégralité du programme de cette 41eme edition du Fibd

A lire aussi:

Angoulême 2014: les 150 originaux satiriques de Willem

La bd, Angoulême, les librairies et la lecture : c’était mieux avant?

Angoulême 2013 : Au bonheur des planches

Jeunes filles : méfiez-vous des castings, vous y risquez la mise à nu physique et mentale !

Trois candidats au Conseil paroissial et un enterrement

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à