fbpx

Philomena : le portrait émouvant d’une irlandaise à la recherche de son fils

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Philomena Lee, jeune adolescente irlandaise, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, on l’envoie au couvent de Roscrea.

Pour rembourser les soins et frais des religieuses qui l’ont recueillie, avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie et n’a le droit de voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. Ce dernier lui est arraché à l’âge de trois ans, sans qu’elle n’ait eu le temps de lui dire adieu, pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaie de le retrouver mais les soeurs du couvent arguent que les archives ont été brulées et qu’elles n’ont jamais eu de nouvelles d’Anthony. Sa fille lui permet, un jour, de rencontrer Martin Sixmith, un journaliste désabusé qui vient de perdre son emploi. Philomena lui narre ses amours malheureuses de jeunesse, son accouchement éprouvant, ses années au couvent et qu’Anthony aurait aujourd’hui cinquante ans. Martin Sixmith entame des recherches et la persuade de l’accompagner aux Etats-Unis où de nombreux enfants irlandais de « filles-mères », dans les années cinquante, ont été envoyés pour y être adoptés.

Inspirée d’un fait réel ( de nombreux américains adoptés d’origine irlandaise sont encore à la recherche, aujourd’hui, de leur mère biologique) et d’une vraie destinée individuelle, ce long-métrage est bouleversant. Judi Dench est éblouissante dans ce rôle de mère courage qui supporte, avec sagesse et piété, les affres du destin. Incarnant une vieile dame pétrie à l’idéologie catholique des années cinquante, persuadée d’avoir pêché et de mériter les peines que le Ciel lui inflige, elle est un modèle de retenue, de bonté et de courage qui force l’admiration. A ses côtés, Steve Coogan interprète un personnage plus cynique, vite enclin à l’amertume et à la colère, pétri de préjugés, qui apprendra à son contact le sens des vrais valeurs. Tous deux forment un duo séduisant qui offre des minutes précieuses d’émotions et de rires.

Stephen Frears signe un film d’une grande délicatesse où l’émotion reste juste et ne joue pas dans le larmoyant. Les souvenirs flottent, toujours floutés, toujours évanescents, et accompagnent la quête de Philomena; et, jusqu’à la dernière seconde, de chambre d’hôtel en hall d’aéroport, de salon en habitacle de voiture, on aime la compagnie de cette merveilleuse dame…que l’on quitte à regret!

Titre : Philomena

Date de sortie : 8 janvier 2014 (1h38min)
Réalisé par Stephen Frears
Avec Judi Dench, Steve Coogan, Sophie Kennedy Clark, Pete Hermann….
Genre : Drame
Nationalité : Britannique , français , américain…


Philomena
Philomena Bande-annonce (2) VF

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à