Printemps des Comédiens : 3 soirées ensemble pour faire L’inventaire du monde

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Crédit-photo: Marie Clauzade/ Le Printemps des Comédiens est presque achevé et les comédiens amateurs de l’Autre Théâtre lui apportent une touche poétique, amusante et chaleureuse qui rend nostalgique et donne déjà envie de l’heure où, dans le Domaine d’Ô, le Printemps reprendra ses droits pour une saison nouvelle.

Habilement dirigés par Béla Czuppon, cette troupe , dont on a le plaisir de retrouver un grand nombre depuis plusieurs années maintenant, nous impressionne une fois encore par sa capacité à nous offrir généreusement et avec enthousiasme une heure et demie de théâtre, en complicité. Cette année, l’accent a été mis sur l’apprentissage et la restitution de textes plus ou moins longs et l’on rit beaucoup de la drôlerie des sketches et des phrases égrénées ça et là que cette joyeuse bande s’est appropriée brillamment. Un bravo spécial pour le « couple » de l’Ours Blanc qui réussit à restituer toute l’absurdité désopilante de ce dialogue! Félicitations aussi au « comptable-rebelle » qui se métamorphose ensuite en Super-Mario avec autant de conviction! mais aussi à « l’homme en peignoir » qui déteste Super-Mario et aux deux sbires du Temps incroyablement charismatiques! Investis d’une façon impressionnante, chacun des acteurs joue son rôle avec beaucoup de sérieux et ont une présence sur scène tantôt poétique, tantôt humoristique. On a beaucoup aimé notamment « la scène amoureuse de la jeune fille » qui laisse le coeur en suspension, porté par les sourires désarmants des couples qui se confrontent : une danse de la vie remarquablement interprétée! Cet inventaire du monde, joliment scénographié par Daniel Fayet et costumé par Pascaline Duron, en choisissant le registre absurde, rappelle aux spectateurs combien le monde est source de diversité et que l’aborder avec le rire permet de désamorcer ses incohérences et de le sublimer! On en sort enchanté et heureux d’avoir partagé un moment de théâtre durant lequel on ne s’ennuie pas une minute! L’occasion renouvelée cette année de constater la magie et le pouvoir du théâtre : outil fédérateur ,générateur de dépassement et qui révèle les êtres à eux-mêmes. Un immense bravo encore à Geoffrey Genet, Victor Silvy, Taha Naïli, Roman Klein, Hugo Corbeau, Sylvie Chavent, Laura Deleaz, Aymeric Tissié, Babeth Maggiolo, Stéphanie Ferdouss, Saba Benabdennebi, Jean-Michel Delourtioux, Vincent Jouvenel, Gwenaëlle Maïquez, Catherine Betzer, Patricia Dupuy et leurs anim’acteurs qui nous ont offert une soirée théâtrale colorée et généreuse…et rendez-vous l’an prochain!

En photo: Jean-Michel Delourtioux.

A lire aussi:

Le Richard II éclaboussant de virtuosité du Berliner Ensemble

Nobody : Une fabuleuse dramaturgie de l’humain

Vols en piqué: un cabaret caustique et coloré

Orlando : « La vie est un rêve, c’est le réveil qui nous tue. »

300 EL X 50 EL X 30 EL : un portrait aussi cocasse que violent de l’humanité

Au Printemps des Comédiens ( Montpellier) les 28,29 et 30 juin 2013 à 20H30

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à