fbpx

Luc Ferry : une incursion passionnante dans la bohème

par

Par Marc Emile Baronheid – bscnews.fr / Vous ignorez qui est Emile Goudeau ? Vous n’étiez pas le seul, avant que Luc Ferry n’entreprenne de l’épingler comme le véritable fondateur de la bohème parisienne, dans l’ ouvrage qu’il consacre à un mouvement présenté comme inventeur de l’utopie moderne, matrice de mai 68 et ferment de l’art contemporain.

On n’attendait pas vraiment à ce tournant le sémillant bouteur de feu et arbitre des élégances intellectuelles du Figaro. La rigueur et la qualité d’analyse de son irruption parmi les hirsutes, jemenfoutistes et autres incohérents ont tôt fait de lever le doute. Une riche iconographie épaule des extraits littéraires choisis avec bonheur. L’incursion de Ferry dans la galaxie fumiste débouche sur une intéressante mise en perspective de la bohème pour annoncer la mondialisation et décoder l’époque contemporaine. Joindre le futile au cartésien n’est jamais une mince affaire.

« L’invention de la vie de bohème 1830-1900 », Luc Ferry, Cercle d’Art, 35 euros


A lire aussi :

Cyclisme : les livres de la nostalgie

Beaux-livres : ceux qui incitent à pousser la porte des musées

Auto-édition : une belle encyclopédie d’instruments de musique-oiseaux

Bijoux d’artistes : comme un musée de l’intime et du chéquier à plusieurs zéros

Boris Vian : le cap raisonné d’une oeuvre superbe

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à