Eugène Green - Gallimard

Eugène Green : un écrivain important de l’éco-système littéraire

Par Nicolas Vidal – Eugène Green revient avec un nouveau roman qui ne jure en rien avec ces précédents. C’est avec plaisir que nous retrouvons le pourfendeur de la Barbarie, qui nous propose une fiction délicieuse et bien française sur les chamailleries culturelles d’une certaine mondanité, enivrée de postures et d’apparat. Eugène Green aime à […]

Par Nicolas Vidal – Eugène Green revient avec un nouveau roman qui ne jure en rien avec ces précédents. C’est avec plaisir que nous retrouvons le pourfendeur de la Barbarie, qui nous propose une fiction délicieuse et bien française sur les chamailleries culturelles d’une certaine mondanité, enivrée de postures et d’apparat.

Eugène Green aime à prendre le contre-pied des idées établies pour nous proposer un roman teinté de dérision, bourré d’humour et servi par une écriture remarquable qui fait qu’il est aujourd’hui un écrivain important de l’écosystème littéraire.

On n’écrit pas impunément un roman de la sorte. Quel a été le point de départ de l’écriture ?
J’avais envie d’écrire quelque chose de plus léger, pour me détendre. J’ai pensé au personnage de Marie-Albane de la Gonnerie, qui paraît dans La reconstruction, et j’ai inventé spontanément son adversaire, Amédée Lucien Astrafolli.

Concernant le personnage d’Amédée Lucien Astrafolli, vous êtes vous inspiré de personnes réelles en particulier ?
Un roman – c’est …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à