fbpx

Culture : une profession de foi culturelle

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / La chanteuse Malia a découvert le Jazz par Nina Simone et j’ai, à mon tour, fait la connaissance du Jazz en écoutant Malia il y a une dizaine d’années alors que je n’étais encore qu’un étudiant.
À ce titre, je suis ému de la recevoir aujourd’hui dans ce numéro du BSC NEWS à l’occasion de la sortie de son nouvel album «Black Orchid» où elle reprend avec brio 13 titres de Nina Simone. Comme une célébration. Comme un remerciement et avec une immense gratitude.
Malia a eu cette force de me plonger dans un univers musical qui m’était jusqu’à alors étranger et que j’ai appris à découvrir au fil de chaque morceau et à chaque intonation de sa voix.

À quoi tient une découverte culturelle de cette ampleur et qui imprime sa marque avec une telle vigueur dans une existence ? Une voix, une phrase, une sonorité et ou une impression à un moment donné ? Peu importe au final tant cette curiosité, vous met face à une vérité intime que vous ignoriez totalement jusqu’à ce jour où à la rencontre se fait. Soit brutale, soit douce, elle est dans tous les cas une révélation et un enchantement personnel.
Au cours de l’interview, Malia revient sur cette fabuleuse rencontre avec la musique au travers de Nina Simone et parle de cette affirmation de liberté née en elle suite à cela «Aujourd’hui, je me sens tellement chanceuse d’avoir cette histoire d’amour avec la musique (…) Oui, c’est mon histoire avec la musique et ma manière à moi d’exister et d’être libre.» C’est une passion qui devient cruciale dans la conception d’exister et d’existant. Et je reste persuadé que notre rôle est plus que jamais de constituer une passerelle qui doit mener vers une multitude d’univers, de jardins secrets et de mondes vers des artistes de tout horizon. Pour provoquer la rencontre, stimuler la découverte et être responsable de mille et une histoire d’amour comme celle que Malia a connue lorsqu’elle a écouté Nina Simone.
Dans ce 51e numéro du BSC NEWS , nous continuons de vous proposer avec conviction et détermination des personnalités qui nous plaisent, qui nous parlent et qui pourraient déclencher en vous l’envie de nouvelles explorations culturelles et de fiévreuses passions pour de nouveaux horizons.

> Lire le BSC NEWS MAGAZINE en ligne et gratuitement en cliquant sur ce lien

À lire aussi :

La modernité troublante d’Oscar Wilde et d’Henry Miller

Le livre deviendra t-il de la science-fiction ?

La Culture, c’est aussi au Printemps!

La culture ne doit pas devenir le parent pauvre de la politique

Refuser la mode molle d’un certain modernisme branché

Préférez aux grandes destinations littéraires des petites escales plus authentiques

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à