fbpx
Olivier Larizza, La querelle des livres - Editions Buchet Chastel

Olivier Larizza : « Le livre numérique creuse la tombe d’un certain type de lecture »

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Olivier Larizza vient de publier « La querelle des livres» chez les Editions Buchet Chastel. En ces temps instables où le livre ne parvient plus à distinguer clairement son avenir, l’auteur nous donne son sentiment sur « cet enjeu de civilisation» avec un discours à contre-courant de ce qui se dit et se décrète sur cette question.

L’introduction de votre ouvrage est claire. Vous parlez d’un enjeu de civilisation concernant l’avenir du livre. A votre avis, est-il plus d’ordre économique ou au contraire culturel ?
Je dirais : « les deux, mon colonel ! » Mais pas seulement d’ordre économique et culturel : également d’ordre cognitif, éducatif, écologique, sanitaire et symbolique. C’est pourquoi je parle d’un enjeu de civilisation.

Pouvez-vous nous éclairer sur le choix de votre titre  » La querelle des livres  » ? Estimez-vous qu’il y a plusieurs formes de livres ?
J’avais d’abord pensé à « La Bataille des livres », un titre de Jonathan Swift. Ne voulant finalement pas verser dans l’opposition violente (l’image de couverture de mon ouvrage s’en charge pour moi), j’ai opté pour « la querelle », en référence à la querelle des Anciens et des Modernes. Car l’opposition entre les partisans du papier et les inconditionnels du numérique peut recouper une opposition entre tradition et modernité. C’est même un argument dont usent les fanatiques du numérique : dès que vous remettez en cause leur support, ils ripostent par l’argument de l’attitude rétrograde et conservatrice, de la technophobie. C’est ainsi que la réflexion développée dans « La Querelle des livres », pourtant objective et raisonnée, fait souvent l’objet de caricatures sur Internet et d’éloges dans la presse écrite. Il semble difficile de réconcilier les deux camps.

Vous déplorez que  » le livre n’est plus le lieu privilégié de la rencontre avec l’autre et avec l’ailleurs, ni l’outil premier de la connaissance du monde ». Qu’est-ce que le livre est appelé à devenir ou …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre spéciale]

3,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à