fbpx

La fleur contrite du fusil

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Il n’est plus l’heure des grands élans patriotiques, des illusions idéologiques et la fleur au fusil s’est considérablement fanée pour Fernand Tormès. Alors que le premier tome frémissait dans l’air enivrant de Paris, au milieu des jolies filles et des idées révolutionnaires, le second tome a les pieds dans la boue, les oreilles bourdonnantes d’explosion et le ciel étoilé de missiles. Autrement dit, on rigole moins. Engagé dans les Brigades Internationales, l’héroïsme encore tout de même bien chevillé au corps, Fernand aspire à voler au secours d’une République Espagnole en proie à la Guerre Civile mais la réalité offre des lendemains désenchantés. Les copains noient leurs angoisses dans l’alcool ou les cuisses des filles de joie tandis que Fernand résiste à cette échappatoire facile ,continue à rêver d’amour, même s’il n’accorde pas ( encore?) un regard à Pauline, garçon manqué au coeur d’or et se prend, le temps d’une confidence anarchique, à penser au futur avec Mercedes l’infirmière… Jouant avec autant de talent des cadrages et des couleurs, insérant des bandes fantasmées, le graphisme de J.S Bordas est attractif et son scénario, vif et accrocheur. Le choix de ne pas traduire les paroles formulées en espagnol oblige le lecteur à opérer le même travail de traduction que Fernand et renforce en outre l’impression de réalisme. Dans ce deuxième volet inspiré par les récits de son grand père républicain espagnol, Jean Sébastien Bordas poursuit avec intelligence ce Recul du fusil: Fernand, amoché par le champ de bataille,commence à percevoir la guerre et l’engagement révolutionnaire sous leur vrai visage… couleur sang. Pourtant la dernière vignette nous apprend qu’il est loin d’être au bout de son apprentissage… A quand le tome 3?

Titre de la série: Le recul du fusil


Tome 2: Les batailles

Editions: Soleil

Collection: Quadrants

Auteur: J.S Bordas

Prix: 10,95 euros.

Retrouvez l’interview de Jean-Sébastien Bordas pour le tome 1 du Recul du Fusil ICI

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à