fbpx

Boris Vian : le cap raisonné d’une oeuvre superbe

par

Par Marc Emile Baronheid – bscnews.fr / Boris le Magnifique. Derrière l’apparente dispersion et le foisonnement créatif de Boris Vian existe une œuvre cohérente et en tous points superbe qui, par delà ses champs d’expression variés, maintient un cap raisonné. Jusqu’au 15 janvier 2012, la BNF lui rend un heureux hommage. Chroniqueur de jazz érudit et passionné, romancier fécond et dédoublé, traducteur émérite, Vian a par ailleurs réussi des incursions dans le théâtre, le cabaret, la poésie, l’opéra, la chanson, la peinture et la pataphysique. Ce volume-catalogue montre photos, manuscrits, pochettes de disques, affiches de cinéma, en même temps qu’il propose des documents plus rares. Boris (1920-1959) a pris le large prématurément. Il aimait à dire  « une sortie, c’est une entrée qu’on prend dans l’autre sens ». Entrer dans la postérité ne s’apparente-t-il pas à une fausse sortie ?

« Boris Vian », Gallimard/Bibliothèque nationale de France, 39 euros

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à