fbpx

Véronique Beucler : La décadence et autres délices

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / La métamorphose est un des sujets qui jalonne la littérature depuis Homère jusqu’à Franz Kafka en passant par Marie Darrieussecq et son Truisme. Dans ce roman qui n’est pas très volumineux, la métamorphose se pose par le biaisd’un événement connu : la grippe porcine.

Ce qui pourrait être une histoire banale se transforme en réflexion philosophiquesur la capacité de l’humanité à se déshumaniser elle-même au travers des solutions qu’elle trouve pour rendre tout désastre utile économiquement. D’un cynisme absolu, cette aventure ne vous transporte pas tout de suite, mais elle suscite, au fur et à mesure, la curiosité du lecteur qui sera sans doute décontenancé par une fin qui laisse perplexe et qui nous fait nous questionner.

Véronique Beucler, La décadence et autres délices, Éditions Dialogues

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à