fbpx

La gigantesque petite chose : une dissertation enfantine sur le bonheur

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ En feuilletant cet album attrayant, déjà, par son grand format ludique, on peut penser à cette phrase du roi Créon confiée à l’entêtée Antigone d’Anouilh  » Marie-toi vite, Antigone, sois heureuse. La vie n’est pas ce que tu crois. C’est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-la. Tu verras, cela deviendra une petite chose dure et simple qu’on grignote, assis au soleil. » En effet, qu’est-ce que le bonheur sinon une petite et gigantesque chose qui nous traverse un instant mais qui, aussi libre que le vent et aussi sauvage qu’un chat, glisse entre nos doigts et laisse un sentiment de nostalgie aussi doux que pesant?

Beatrice Alemagna explique aux enfants avec une poésie délicate et touchante ce qu’est ce bonheur dont les adultes ignorent la recette…ses belles illustrations épousent avec talent le grand format de la page et l’on est séduit par le graphisme singulier de ses paysages urbains autant que campagnards, de la rondeur des visages, des mariages étonnant qu’elle concocte entre collages et dessins. Elle nous dit : le bonheur est partout, au creux d’un flocon joueur, au coin d’une larme, sous des doigts joueurs sur le sable…et il suffit d’un rien pour l’apprivoiser si l’on n’est pas égoïste et qu’on accepte de le voir s’éloigner pour combler d’autres êtres… Et cric et crac, l’histoire est… dans La gigantesque petite chose! Lisez-la!

Lire la gigantesque petite chose

Titre: La gigantesque petite chose

Auteur: Beatrice Alemagna

Editeur: Autrement

Prix: 18 euros

Parution: 14/09/11

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à