fbpx

La Rentrée Littéraire est une séductrice dangereuse

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Elle est revenue parée de sa plus belle robe et de ses attraits généreusement mis en valeur. Une fois de plus, elle fascine, dérange, exagère, crispe, mais accapare tout le monde. Elle a ce quelque chose de magnétique, d’indéfinissable et d’impossible à réprimer malgré tous vos efforts d’imagination et de retenue. Elle est là, face à vous. Elle remue la tête et prend une pose lascive qui vous obnubile. Que vous soyez une femme ou un homme, vous ne pouvez vous dépêtrer de ce charme et vous vous enlisez un peu plus à chaque instant.

C’est à la fois beau, étonnant, problématique, enivrant et dangereux. Une nouvelle fois, vous ne savez plus où donner de la tête pour la satisfaire, car, à cette minute, vous êtes son obligé. Quelqu’un de sensé aurait déjà quitté la pièce et refait sa vie le plus loin possible d’Elle. Vous auriez bien pu vous cacher derrière cette circonstance atténuante qui ne pèse pas lourd «Je ne comprends pas, c’est bien la première fois que cela m’arrive… ». Mais c’est inutile. Vous continuez à la regarder d’un oeil tout en feignant d’être occupé à autre chose.
Non, c’est impossible de snober, d’ignorer et de faire comme si la Rentrée Littéraire n’existait pas. Alors, libérons-nous et parlons-en à notre façon avec nos mots et notre sensibilité.
Comme vous le savez, nous n’apprécions que très peu l’ostentation littéraire des grands titres qui envahissent le moindre espace de visibilité pour finalement nous ressasser les mêmes choses écrites par les mêmes personnes et publiées chez les mêmes éditeurs. Ce numéro ne prétend pas une seule seconde être un inventaire exhaustif de la rentrée littéraire. Il s’apparente plus à un carnet de notes de la rentrée culturelle. Et c’est avec une grande joie que nous recevons ce mois-ci Kent Williams, l’illustrateur californien pour une interview passionnante, Tigran Hamasyan, le nouveau et jeune génie du Jazz de renommée internationale, Eric Puchner, un écrivain américain déjà majeur, les Kid Bombardos, jeunes musiciens qui occupent déjà le ring de la jeune scène française, Francis Geffard, éditeur et pourvoyeur de littérature américaine dans l’hexagone ainsi que l’étonnant Edwin Ushiro.
Nous vous proposons aussi toute une flopée de sélections littéraire, de choix musicaux et culturels pour profiter d’une rentrée culturelle vivifiante.

Lisez le BSC NEWS MAGAZINE  » Spécial Rentrée Littéraire » en cliquant sur ce lien >>

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à