fbpx

L’empire des Ombres ou le subterfuge de la peur du noir

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Tout semblait nous promettre un bon film de science-fiction : une jolie proposition marketing, une distinction au Festival du Film fantastique de Gérardmer, une bande-annonce rythmée et un scénario prometteur avec la perspective d’une ville américaine (bien sûr!) prise au piège dans l’obscurité. Mais le subterfuge de la peur du Noir ne fonctionne malheureusement pas et nous laisse un goût d’inachevé.

Même si l’amorce du film est bien amenée et nous donne beaucoup d’espoir, ni les acteurs ni le scénario ne sont suffisamment ingénieux pour nous sortir d’un ennui qui se diffuse progressivement tout au long du film. De dialogues convenus en situations prévisibles, le film, à l’image de son idée de départ, s’enfonce petit à petit dans l’ombre et les acteurs n’ont pas suffisamment de présence pour le ramener vers la lumière. Très décevant.

Réalisé par Brad Anderson – Avec Hayden Christensen, Thandie Newton …
Titre original : Vanishing On 7th Street

Long-métrage américain. Genre : Epouvante-horreur
Durée : 01h31min – Année de production :2010

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à