fbpx

Avant l’aube : à mi-distance du polar et du drame social

par

Par Nicolas Bodou – bscnews.fr / Frédéric, un jeune en réinsertion, effectue un stage dans un grand hôtel de montagne.
Un soir, il surprend son patron et son fils en train de cacher la voiture de l’entreprise, tard dans la nuit. Ce n’est que bien plus tard, on apprend qu’un client de l’hôtel à disparu.
Le patron va alors se rapprocher de Frédéric, tout d’abord en l’embauchant, puis en lui prêtant une attention particulière.

Mise en scène avec une grande sobriété, Avant l’aube se situe exactement entre le polar et le drame social.
Porté par des acteurs convaincants, Jean-Pierre Bacri y incarne avec brio ce patron d’hôtel plein de sang-froid. Quant à Vincent Rottiers, il est excellent dans son jeu, tout en retenue, doté d’un regard à la fois perdu et puissant, le regard d’un être ne sachant pas vraiment où il met les pieds.
Au-delà de l’intrigue qu’il met en scène, ce sont les relations humaines que décortique Raphaël Jacoulot en faisant jouer dans cet hôtel une lutte des classes entre les personnages.
Il y a du Simenon dans cette histoire, peut-être cette façon qu’a Raphaël Jacoulot d’ouvrir toute en finesse les placards de ces notables éloignés qui ont bâti un monde dont ils ne pourraient perdre le contrôle.

Avant l’aube
De : Raphaël Jacoulot
Avec : Jean-Pierre Bacri, Vincent Rottiers, Ludmila Mickaël, Sylvie Testud…
Durée : 1h44
Éditeur : TF1 vidéo

Disponible en DVD le 26 juillet 2011.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à