fbpx

Philippe Vilain : un roman élégant et subtil

par

Par Emmanuelle de Boysson – BSCNEWS.FR / Après « Confession d’un timide », Philippe Vilain joue l’indécis. Un prof de philo muté à Arras se souvient de son aventure – sa passade, dirait plutôt ce grand frileux de l’engagement – avec Jennifer, une jolie coiffeuse. Tout les oppose ; ils se consolent de l’ennui des dimanches jusqu’au jour où l’intello gaffe, humiliant la shampouineuse. L’amour, ce grand malentendu. Il y a un côté proustien chez cet auteur sentimental, un style épuré, un charme enjôleur, entre dérision et nostalgie. Ses portraits d’un inconstant et d’une Emma Bovary en doudoune fluo sont carrément notre genre. Une divine surprise. Elégant et subtil.

« PAS SON GENRE », de Philippe Vilain, éd Grasset

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à