fbpx

Quand les animaux prennent la plume

par

Par Julie CadilhacPUTSCH.MEDIA/ On savait que Philippe Lechermeier avait une plume irisée d’humour. Dans ces lettres à plumes et à poils, on retrouve son univers fantaisiste auquel s’ajoute une note pédagogique qui séduira bon nombre d’enseignants au passage. Le temps de cinq correspondances, l’auteur permet à l’apprenti-lecteur de goûter au plaisir de l’intertextualité ( on savoure, par exemple, la lettre du corbeau aux poulets qui se plaint de la mésaventure du fromage dont il a été la victime du renard ou encore, la lettre de la fourmi qui narre ses journées à buller au soleil avec la cigale) ,des jeux de mots ( de multiples expressions animalières sont détournées de leur sens d’origine) et des variations du type de comique utilisé ( situation, caractère, langage)… La situation d’énonciation de chaque lettre est tordante: le renard prévenant qui tente de manipuler la poule pour devenir son gendre à toutes fins croquantes, l’escargot amoureux d’une star de l’érotisme, une limace parisienne, la fourmi dépressive qui prend le parti de la vie de bohème que lui proposera la cigale, ou encore le cochon d’inde qui demande la faveur auprès d’un académicien des lettres de le débarrasser de ce nom dégradant de cochon. L’occasion pour les 8 -12 ans de découvrir le genre épistolaire et, en complicité avec les illustrations de Delphine Perret, de s’initier à deux notions fondamentales de la littérature: l’implicite et l’explicite. L’opportunité également de comprendre ce que permet en littérature l’utilisation de personnages animaux, de comparer cette démarche à celle des fables de La Fontaine et de retrouver -sans aucun doute!- , derrière les défauts de nos amis les bêtes, nos travers humains.
Assurément un fort agréable et instructif moment de lecture!
« Que vous m’ayez choisi! Moi! Un escargot parmi tant d’autres! D’ailleurs, au début, personne ne m’a cru quand je leur ai dit que vous vouliez me rencontrer. Alors je leur expliqué que la célébrité vous fatiguait, que vous étiez à l’origine une limace de la campagne et que rien ne vous ferait plus envie qu’un petit carré de potager avec des salades fraîches et croquantes. » ( Philippe Lechermeier)

Titre: Lettres à plumes et à poils Auteur: Philippe Lechermeier Illustratrice: Delphine Perret Editions: Thierry Magnier Prix: 9,80 euros

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à