fbpx

Catherine Major: une canadienne à la voix rose sang

par

Interview de Catherine Major pour son album Rose Sang / Photos Ashetodust/ Propos recueillis par Julie CadilhacPUTSCH.MEDIA/

On peut lire dans votre biographie que vous êtes plongée dans la musique depuis l’âge de 4 ans: avez-vous pianoté dès cet âge-là? Avez-vous des parents musiciens?

Mes parents ne sont pas musiciens (quoi que ma mère ait fait 7 ans de piano classique dans son jeune âge) mais ce sont surtout des amoureux de la musique. Mon père a acheté un piano l’année de ma naissance et j’ai eu une attirance dès le premier jour où j’ai été assez grande pour pouvoir me tenir sur le banc…ce qui fait que mes parents m’ont confiée à un professeur de piano classique à 4 ans, très jeune donc, et j’ai commencé sérieusement à apprendre le piano classique, le solfège, la théorie musicale…
Vous êtes titulaire d’un baccalauréat de piano classique….quels sont les compositeurs qui vous ont incité à devenir musicienne? J’écoute tellement de choses. En classique j’adore Chopin, Rachmaninov, Bach… Mon compositeur fétiche est Egberto Gismonti (brésilien). Je suis devenue musicienne tellement jeune que je dirais que je n’ai pas vraiment eu d’incitations à le faire!!! Mais plutôt à aimer..
Vous avez composé de nombreuses musiques de films. Quels souvenirs, par exemple, gardez-vous de la composition de la bo de «Le Ring»?
J’ai composé les trames sonores de cinq films depuis le Ring, dont une que je viens tout juste de terminer avant de partir en France… Un long-métrage de Micheline Lanctôt, une grande dame chez nous… qui sortira à l’automne en salles. J’adore composer la musique de film. C’est une toute autre sensibilité et je trouve que ça complète bien la scène. Je ressors mes techniques classiques par moments. Comme pour le dernier, pour lequel j’ai écrit des partitions plutôt complexes pour cordes… C’est un bonheur de travailler sur image, d’être au service de celle-ci et surtout de se faire discrète, pour une fois, dans un rôle de compositeur qui n’est pas à l’avant-plan, physiquement parlant!
Au printemps arrivera donc sur les écrans « Pour l’amour de dieu » de Micheline Lanctôt. Vous parlez d’un piano
Rose sangdes années 50 et des cordes. Sont-ce des instruments qui vous ont été imposés et sinon pourquoi les avoir choisis?
Vous êtes au courant !!!?? Non, tout ne m’a pas été imposé mais j’ai proposé cela à Micheline après une écoute commune du film et elle était ravie de mon choix d’orientation. Ça marche très bien sur le film, après coup!
Vous avez composé ET écrit certains textes de votre album: les mots naissent-ils sur les notes ou sont-ils d’abord couchés dans un carnet?
Les notes naissent d’abord chez moi, tout le temps. Les textes viennent de plus en plus cependant… Mais je reste une compositrice d’abord et c’est mon premier moteur.
Plusieurs auteurs ont participé aux textes de votre dernier album. Leurs mots précèdent-ils vos portées musicales ou créez-vous ensemble?
Cela dépend, chaque cas est différent. Des fois on travaille dans les mêmes directions… d’autres fois le texte est quasi-final et je l’habille de musique. Parfois aussi la musique est toute prête et il ne reste plus qu’à écrire dessus… Mais c’est un autre genre d’exercice!!!! Lorsque c’est moi qui écris, c’est le troisième cas.
Votre album « Rose sang » est sorti en France fin janvier 2010. Vos auditeurs français apprécient-ils les mêmes choses dans votre musique que le public québécois?

Oui je crois. La seule différence pour l’instant c’est que tout est à faire ici… Disons que chez nous j’ai trois ans d’avance sur ici, voire plus… ce n’est donc pas évident de se retrouver en  »décalage » entre la France et le Québec, le pied dans un nouveau projet, l’autre dans un ancien… Mais tout de même, je ne cracherai jamais sur la chance que j’ai!
Un troisième album prévu pour cet hiver? Quels sont les thèmes que vous y abordez? Comment en décririez-vous l’univers général?
Pour l’instant je ne peux pas me prononcer à ce sujet car c’est trop embryonnaire encore… Surtout que je suis une fille qui croit beaucoup à la magie du moment et au feeling avec les musiciens…. à venir!!!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à